Dernières critiques





5 décembre 2015

Critique #5 : La mer infinie — Un récit "jusqu'auboutiste"


La mer infinie
(La 5e vague #2)

RICK YANCEY

Robert Laffont, 16 octobre 2014

Amazon / Booknode


Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d'habitants ? Retirez aux hommes leur humanité...

Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l'espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l'hiver en espérant le retour rapide d'Evan Walker, ou se mettre en quête d'éventuels survivants avant que l'ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège. Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté les Autres sont prêts à s'abaisser, ni à quelles hauteurs l'humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer...

Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir.




Attention : Comme pour toutes les critiques de suite, les paragraphes qui suivent peuvent comporter des spoilers, uniquement pour les personnes n'ayant pas lu le premier tome. Pour les autres, pas de panique, je n'ai rien mis de compromettant.

J’ai choisi d’entamer ce deuxième tome tout de suite après avoir terminé ma lecture du premier. C’était une telle réussite que je n’ai pas eu le cœur d'attendre d’avantage de temps avant de me lancer dans la suite, tant pis si je dois patienter plus de six mois pour le dernier tome.
Avec ce livre, j’attends des réponses sur les fameux envahisseurs, du développement autour les relations entre les membres de petit groupe de survivants, avec surement quelques tensions et de l’humour à la clé ! Enfin, j’espère entrevoir un début de « bottage » de fesses d’aliens !

En théorie, la suite d’un excellent premier tome est souvent un peu plus fade, ce n’est pas qu’elle n’est pas bonne, juste que l’effet de surprise est passé. Rick Yancey, lui, a décidé de faire encore plus fort et d’achever le lecteur à grands renforts d’émotions, de baffes et de révélations.

Dans cette suite, on retrouve cette narration à plusieurs protagonistes, que j’avais tant apprécié dans le premier livre. C’est surtout Cassie et Ringer qui remporte la mise, mais les autres personnages secondaires ne sont pas délaissés, avec leur propre façon de raconter les évènements. C’est incroyable de voir le talent avec lequel l’auteur manipule les personnages et l’écriture pour nous rendre totalement dépendant de l’avenir de ses petits protégés.

Dans l’ensemble, on obtient pas mal de réponses aux questions soulevées précédemment, mais c’est juste assez pour contenir ma curiosité.
L’aventure prend une tournure assez tragique, sans tomber dans le pathétique. Comme si ce n’était pas déjà clair dans le premier tome, on comprend que la guerre ne va pas se terminer sans affrontements féroces et sans quelques sacrifices supplémentaires…
C’était vraiment émouvant, et révoltant.
Je me suis rarement sentie aussi impliquée dans la survie d’un personnage, enfin, de plusieurs en l’occurrence. Et plus j’arrivais vers la fin et plus je me sentais désemparée et résignée, et puis tout à coup, tomber de rideau. Excellente fin, suspense à son comble et début de l’insupportable attente du dernier volet.



— Toujours ce style d’écriture exclusif et addictif.

— Plus dramatique encore, pour arriver à une conclusion d’une tension insoutenable.

— Un scénario déjà très riche, mais qui se complexifie d’avantage sans perdre son fil conducteur.

— Histoire de chipoter, je dirais qu’il est plus court que le premier tome. Ah ah !


Ce livre n’est pas une lecture dont on sort indemne. Il nous emmène loin, nous montre des choses émouvantes, attachantes, dures et cruelles pour nous abandonner à un sentiment de manque qui ne peut être comblé que par la lecture du dernier tome.
Lecture qui devra attendre plus longtemps que prévu puisque la sortie du troisième volet a été décalée pour atteindre le mois de Mai 2016, en VO. Impossible de savoir quand le troisième tome sortira en VF, alors il ne reste plus qu’à prendre son mal en patience. #CANTWAIT.



Une suite extraordinaire !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire