Dernières critiques





18 décembre 2015

Critique #15 : Seul sur Mars — Survivre sur Mars pour les nuls


Seul sur Mars

ANDY WEIR

Bragelonne, 17 septembre 2014

Amazon / Booknode


Mark Watney est l’un des premiers humains à poser le pied sur Mars. Il pourrait bien être le premier à y mourir.
Lorsqu’une tempête de sable mortelle force ses coéquipiers à évacuer la planète, Mark se retrouve seul et sans ressources, irrémédiablement coupé de toute communication avec la Terre.
Pourtant Mark n’est pas prêt à baisser les bras. Ingénieux, habile de ses mains et terriblement têtu, il affronte un par un des problèmes en apparence insurmontables. Isolé et aux abois, parviendra-t-il à défier le sort ? Le compte à rebours a déjà commencé…




Peut-être comme bon nombre d’entre vous, j’ai d’abord entendu parler de « Seul sur Mars » quelques mois avant sa sortie au cinéma et déjà, je bavais devant le casting et les images de la bande-annonce. Le pire dans tout ça, c’est que j’avais déjà eu le livre entre les mains l’année dernière et que je l’avais laissé filé. Donc, je me rattrape maintenant, et il n’est pas trop tard pour profiter du livre, avant d’aller voir le film !

Il y a beaucoup de choses à dire sur ce livre, tant il est incroyable.
En premier lieu, j’aimerais parler de Mark. Ce brave botaniste abandonné sur le sol martien et LE point central de tout le roman. Il est un peu parano mais terriblement drôle, j’ai d’ailleurs ri à bien des reprises. C’est un humour très spéciale, parce qu’il est un peu cynique et défaitiste sur les bords, mais c’est rafraîchissant et ça rend Mark très attachant. C’est un peu une sorte de McGyver, sur Mars.

Le roman est globalement divisé en deux parties. La première est consacrée au journal de bord de Mark, et à la façon dont il organise sa survie à court terme sur cette planète aride. Et puis vers la moitié, après un certain point, on découvre le point de vue d’autres personnages, sur Terre ou… Hum. Avec la façon qu’à Andy Weir de terminer ses chapitres sur des situations inextricables, ça fait monter le suspense de manière exponentielle et on en redemande !
Franchement, une fois pris dans l’engrenage, on n’a plus qu’à s’enfiler les pages et les chapitres jusqu’au dénouement, assez fort prévisible. Mais quand même, c’est très addictif.

On a aussi le droit à toute une panoplie de termes techniques directement empruntés à la NASA. C’est un roman très bien documenté et il ne serait en être autrement puisque l’auteur est un grand passionné dans le genre et c’est bluffant de voir la facilité avec laquelle il transmet sa passion. Très impressionnant.
Après, l’abondance de technicité peut en réfréner quelques-uns et je me suis surprise à relire certains passages et à chercher quelques définitions à droite et à gauche pour bien comprendre de quoi il était question. Moi ça ne m’a pas dérangée mais ça pourrait en mettre mal à l’aise plus d’un. Ce n’est pas un roman tout public.

Enfin, il s’agit ici d’un Thriller avant tout, un « survival » sur Mars. Je ne m’attendais pas forcément à ce type d’aventure, mais c’était grisant, parce qu’on a l’impression de lire avec un compte à rebours. Ça aurait pu se dérouler sur Terre, dans d’autres circonstances, ça aurait été tout aussi haletant. C’est un roman qui parle de la survie dans l’espace, sur une autre planète, de la dureté de ce que représente un voyage spatial et la vie sur une planète totalement différente de la nôtre. Le héros ne tombe pas en admiration devant la vue magnifique qu’il peut avoir depuis Mars. Non, lui ce qu’il veut, c’est retrouver sa bonne vieille Terre accueillante, chaude et florissante, et fissa !



— Mark, attachant et hilarant même.

— Du suspense à la pelle.

— Excellente structure narrative.

— Les termes scientifiques sont parfois un peu ardus.


Quelle aventure !
Je ne lis que peu de Thriller mais j’ai été attirée par le côté spatial de l’histoire et je ne regrette absolument pas. J’ai passé un super moment et j’ai découvert un auteur. Que demandez de plus ?!
Je recommande pour tous les amateurs de Thriller (et plus particulièrement ceux qui s’intéressent à l’astronomie et l’astrophysique).



Thrilling time !

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il a tout pour plaire ;-) (et détail non négligeable, il existe en format poche pour soulager le porte-monnaie)

      Supprimer
  2. Vu que j'ai vu le film avant de savoir que c'était un livre et bien je ne le lirai malheureusement pas !
    Pourtant j'ai aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que c'est un livre original avec une structure très spéciale, mais ça vaut le coup d’œil et ce serait dommage d'en rester au film... ;-)

      Supprimer