Dernières critiques





2 décembre 2015

Critique #1 : Un si joli trouble — Un petit goût d'interdit sur les planches


Un si joli trouble
(Losing It #1)

CORA CARMACK

La Martinière, 22 Avril 2014

Amazon / Booknode


La veille de sa rentrée à la fac, Bliss Edwards a décidé de franchir le pas. Ce soir, elle ramène un garçon chez elle !

Au moment de passer à l'acte, pourtant, c'est la panique. Bliss invente une excuse bidon et quitte son appartement au milieu de la nuit. Et le lendemain, catastrophe : en entrant dans son cours de théâtre, elle tombe nez à nez avec celui qu'elle a abandonné chez elle, complètement nu, huit heures plus tôt...

Bliss ne s'est jamais sentie aussi ridicule ! D'autant plus qu'elle le trouve vraiment séduisant...




N’étant pas très fan de ce genre de roman, je ne l’aurais probablement jamais lu si on ne me l’avait pas mis devant le nez. Malgré tout, j’étais assez curieuse de découvrir cette romance contemporaine. Je vais finir par aimer le genre à force !

O.K.
J’aime beaucoup Bliss et Garrick, c’est mal ?
Bliss est vraiment adorable. Oui, oui, adorable. Une ravissante tête de mule, drôle et attachante. J’étais un peu sceptique quant au fait qu’elle était vierge mais bon, ça passe plutôt bien en fait. J’avais peur qu’elle soit trop niaise, et puis non.
Et Garrick, ma foi, il est un peu moins profond mais reste tout de même sympathique. Cela dit, il souffre du cliché du séduisant professeur avec un petit accent… Hum, c’est un fantasme couché sur papier pour beaucoup de femme, j’en ai bien peur. C’est de la triche, ça, non ?
Ah ah ! C’est de bonne guerre et au final, Bliss et Garrick forme un beau couple.

Après, toute cette histoire de virginité et de jalousie ne m’a pas franchement éblouie, surtout avec des personnages secondaires délaissés et peu crédibles. C’est dommage, s’ils avaient été un peu plus travaillés, ça aurait donné un peu plus de piquant à cette histoire.
Je pense notamment à Cade, que j’ai trouvé presque ridicule, dans le sens drôle du terme.

La lecture a été fluide, ponctuée par certaines longueurs inutiles, mais même avec ça, le livre se termine assez vite. D’ordinaire, j’aurais trouvé dommage, mais là, à la fin, tout est dit, donc pas besoin d’en remettre une couche.



— Bliss et Garrick, joli couple.

— Une histoire d’amour mignonne, pas aussi niaise qu’elle en a l’air.

— Une intrigue mal rythmée.

— Un scénario classique et prévisible.

— Des personnages secondaires fades, surtout Cade.


"Un si joli trouble" est un roman sympathique mettant en scène une histoire d’amour toute mimi. Enfin, c’est l’effet que ça m’a fait. Bliss m’a fait rire plus d’une fois même si ce n’était pas le but, et Garrick… Eh bien, c’est un cliché ambulant mais attachant.
Je recommande pour tous et pour toutes, sans modération. C’est agréable à lire et on passe un bon moment, et c’est vraiment l’essentiel. Quant à lire les autres tomes, je ne sais pas, on verra bien. Je me laisserai peut-être tenter…



Un roman fast-food mais mignon



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire