Dernières critiques





6 mars 2016

Critique #40 : La conspiration de Roswell — La vérité est ailleurs, Tyler !


La conspiration de Roswell

BOYD MORRISON

Bragelonne, 15 juillet 2015

Amazon / Booknode


1947 : Fay, une fillette vivant au Nouveau-Mexique près de Roswell, assiste au crash spectaculaire d'un étrange aéronef.

2012 : Tyler Locke sauve Fay de deux assassins. Elle lui apprend que les tueurs recherchent un artefact trouvé sur le site de Roswell et prétend connaître des secrets concernant cet incident qui n'ont jamais été révélés. D'abord sceptique, Tyler tombe à la merci d'un mystérieux groupe de mercenaires et finit par comprendre que la clef de sa survie se cache dans l'énigme de Roswell...




J’avais envie d’une lecture différente pour venir agrémenter mon dernier week-end de vacances scolaires (Oui je sais, ça date un tout petit peu mais j’ai une pile d’avis à poster qui s’étend jusqu’à… très loin). Et quand j’entends parler de Roswell, mon cerveau part en vrille et je ne réponds plus de rien. Encore plus lorsqu’il s’agit ici d’un roman d’aventure avec une pointe de surnaturel. Ça me rappelle les romans de David Gibbins et de Raymond Khoury que j’ai énormément appréciés. Et je pense que je devrais aussi aimé celui-ci.

Comme je m’y attendais, le style du livre est plutôt soutenu sans être trop chargé et le récit est au passé, à la troisième personne, en alternant entre une poignée de personnages principaux.

C’est le premier roman que je lis de Boyd Morrison et j’ai appris, au gré de ma lecture, que tous ces autres livres étaient également des aventures explosives de Tyler Locke et Grant Westfield. Il y a une petite référence dès le début du livre mais ça ne vient pas gâcher l’histoire puisque que ce sont des romans indépendants. Cela étant, je me dis que certains éléments doivent revenir régulièrement en préambule dans chaque livre, pour bien cerner les personnages.
Donc ! Penchons-nous un peu sur ce brave Tyler. Un ancien militaire, ingénieur reconverti dans un job à la classification, ma foi, assez large. Grosso modo, c’est un enquêteur/testeur au champ d’action très varié, comme on l’apprend dès le début. Qui dit ancien militaire dit gonflette et muscles, doté d’une bonne dose d’humour. C’est sympathique mais reste un tout petit peu superficiel, même lorsque l’auteur apporte certaines clarifications supplémentaires autour du passé de Tyler, pour lui donner une touche un peu plus humaine, on reste tout de même sur l’image de l’ancien militaire tout en muscles, certes, intelligent, mais assez stéréotypé et dans cette catégorie de personnages, je préfère Jack Howard (Cf. les romans de David Gibbins), plus naturel et plus drôle.
Pour Grant, c’est plus simple. C’est une véritable montagne de muscles au teint sombre et à l’humour décapant, sans parler du fait qu’il ne lâche jamais le morceau, c’est d’ailleurs assez drôle. Il m’a tout de suite plus attirée que Tyler, même si on en sait peu sur lui dans ce tome.
Au cours de ses aventures, Tyler et Grant viennent en aide à une vieille femme, Fay, qui n’a de vieux que le corps, et encore ! Parce qu’elle tient une forme olympique et manie le fusil de chasse comme personne. Bien sûr, Fay n’aurait jamais fait appel à nos deux lurons si elle n’en avait pas entendu parler par Jess, sa petite fille et premier amour de fac de Tyler. Une jeune femme très belle, très intelligente et très sportive. Ça ne vous rappelle personne ?
Et dans le rôle du grand méchant, j’appelle Coltchev : un ancien membre des services secrets russes, désavoué, qui cherche à redorer son image auprès de ses supérieurs en ayant la bonne idée de manigancer un attentat, ni plus ni moins, aux USA.
Les personnages sont bien décrits, cohérents et crédibles. Tellement crédibles que j’ai eu l’impression de lire un scénario de film d’action. C’est agréable et ouais, j’adhère.

Au niveau de l’histoire, c’est très exactement ce à quoi je m’étais attendue. C’est riche en action, riche en documentation et même si certains passages sont un peu longuets à mon goût, ça reste une aventure dynamique et explosive, je le redis mais c’est vraiment un mot clé.
J’avais rarement lu une histoire aussi bien renseignée et documentée, sans parler des efforts manifestes pour faire coller certains éléments que tout semble séparer. Franchement, chapeau bas et pour parler vrai, comme on dit, j’ai pris mon pied.



— L’histoire, l’histoire, l’histoire !

— Le soin dans l’écriture et la documentation.

— Grant, ce tombeur !

— C’est l’explication la plus intéressante et travaillée que j’ai lue à propos des évènements survenus à Roswell.

— Tyler n’est pas aussi charismatique que je m’y attendais.


C’était une lecture très agréable même s’il m’a fallu un peu de temps pour rentrer pleinement dans l’histoire. Les personnages sont attachants, y compris Tyler. C’est le duo avec Grant qui est vraiment excellent. L’histoire est incroyable dans le bon sens du terme et je pense que je vais surement lire les autres tomes. En fait, le roman sur le Loch Ness me tente beaucoup. En attendant, je le conseille pour tous ceux et celles qui apprécient Dan Brown, David Gibbins ou encore Raymond Khoury, même si le duo principal n’est pas aussi attachant que dans ses « concurrents ».



Prenant et divertissant



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire