Dernières critiques





22 mai 2016

Critique #69 : The Memory Book — Les mémoires de Sam


The Memory Book

LARA AVERY

Lumen, 12 mai 2016

Amazon / Booknode


On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors je t’écris, cher futur moi, pour que tu te souviennes !

Sam a toujours eu un plan : sortir première du lycée et filer vivre à New York. Rien ne l’en empêchera – pas même une anomalie génétique rare qui, lentement, va commencer à lui voler ses souvenirs, puis sa santé. Désormais, ce qu’il lui faut, c’est un nouveau plan.

C’est ainsi que naît son projet : ce sont les notes qu’elle s’envoie à elle-même dans le futur, la trace des heures, petites et grandes, qu’elle vit. C’est là qu’elle consignera chaque détail proche de la perfection de son premier rendez-vous avec son amour de toujours, Stuart. Le but ? Contre toute attente, contre vents et marées : ne rien oublier.




Difficile de ne pas penser aux autres romans du même genre lorsque l’on a ce livre entre les mains. Je ne me serais pas naturellement dirigée dessus mais j’étais curieuse alors je l’ai préféré l'emprunter plutôt que de débourser, quitte à investir plus tard.

La particularité du roman se manifeste dès les premières lignes. En effet, on est ici en présence d’un livre écrit par le personnage principal, Samantha, un roman dans le roman. Elle écrit au présent et au passé, sur son ordinateur, pour mentionner tous les évènements qu’elle juge important, et pour s’en rappeler, surtout.

Pour entreprendre ce genre de chose, je me doutais que Sam serait un fort caractère, et j’avais largement anticipé ma sympathie à son égard. Malheureusement, et malgré son sort, je n’ai pas réussi à l’apprécier plus que ça. C’est une adolescente hautaine et très exigeante, elle dédaigne les autres élèves, impose ses propres règles et s’étonne de ne pas s’entendre avec les autres… J’aurais pensé que ce comportement évoluerait un peu avec la maladie, mais elle s’enfonce, et devient encore plus manipulatrice, du moins, c’est comme ça que je l’ai perçue. Elle se radoucit vers la fin, mais à ce stade… c’était presque trop tard. Samantha était égoïste avant sa maladie, et le restera.
La première à subir ses humeurs est sa meilleure amie, Maddie, une fille rebelle et intelligente, très attachante. Dommage qu’on ne la suive pas très longtemps…
Il y a aussi Stuart Shah, le premier béguin de Sam. C’est le stéréotype du littéraire branché qui part à NYC pour devenir écrivain… il est fade et étouffant mais correspond en tout point à l’image de l’homme idéale dans la tête de Samantha.
Et puis bien sûr, il y a Cooper dit Coop, le voisin avec qui elle a grandi et qu’elle a perdu de vue depuis quelques années. Sportif, drôle, fumeur de joints… le gendre idéal, mais pour le coup, j’ai réussi à passer outre les clichés et j’ai vraiment apprécié ce personnage. Il est spontané et joyeux. Sam a beaucoup de chance de l’avoir.

Le vrai plus du roman, c’est de voir l’écriture et les souvenirs de Sam s’altérer au fur et à mesure du livre, c’est très intéressant à lire et ça finit par donner quelques scènes tire-larmes. J’ai aussi adoré les passages avec ses proches, qui viennent rajouter un peu d’authenticité dans le livre, parce que Samantha, comme on pourrait s’en douter, n’est pas très objective…
En dehors de ça, ça reste un roman très quelconque, semblable à… ses semblables. Des disputes, des trahisons, des bons sentiments, de l’amour, beaucoup de colère et de déni… Rien d’extraordinaire en réalité. Et je ne me suis vraiment sentie impliquée qu’à la toute fin, lorsque le livre de Samantha… échappe à son contrôle.
C’est une jolie fin, comme on pouvait s’y attendre.



— Style original…

— Le personnage de Cooper.

— …mais histoire assez classique.

— Beaucoup trop de clichés et de déjà-vus.


J’ai fait des efforts pour appréhender ce livre sans a priori mais le fait est que cette lecture ne réserve pas de réelle surprises, c’est plutôt un livre émouvant, qui surfe sur les codes qui marchent et propose une mise en page intéressante, mais je doute que ça soit suffisant pour en faire un livre exceptionnel ou même juste très bon. Tout dépend de ce vous attendez de ce genre de lecture…



J’ai déjà lu ça…



12 commentaires:

  1. Malheureusement dans les romans jeunesse young adult de ce genre il y a souvent, trop souvent des clichés =/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voui... :/
      Ça manque cruellement de profondeur et d'authenticité et ça surfe un peu trop sur ce le thème "ados malades" sans apporter quoi que ce soit... C'est dommage.

      Supprimer
    2. Oui c'est pour ça que je l'ai pas demandé en partenariat. Je m'en doutais et je savais que j'aimerai pas =/

      Supprimer
    3. Lol, tu as eu du nez ^^
      Et moi j'en ai eu assez pour l'emprunter, ah ah !
      (aucun livre n'a été endommagé lors de l'échange)

      Supprimer
    4. Pourtant c'est un LUMEN mais je ne sais pas j'ai du mal avec ce genre d'histoire, style nos étoiles contraires...

      Supprimer
  2. Même avant de voir ta chronique, ce livre ne m'inspirait pas.. Pourtant c'est Lumen quoi.. Mais ce genre d'histoire n'est pas faite pour moi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, étant donné que je suis faible.. J'ai finalement lu ce livre ^^ Et contre toute attente, j'ai beaucoup aimé, même si ça n'a pas été un coup de cœur :)

      Supprimer
    2. En même temps, il faut bien se faire son propre avis ! ^^
      Contente que tu aies aimé ;)

      Supprimer
  3. Ce livre est certainement ma prochaine lecture et j'ai un peu peur d'être déçue. Je vois autant de très bons avis que de personnes qui n'ont pas accroché et pour des raisons aussi justifiées les unes que les autres. Du coup, j'appréhende un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sincèrement, je pense que si tu aimes les bouquins sur ce thème, tu devrais t'y retrouver sans problème.
      Je ne suis pas une grande fan pour ma part, mais il m'arrive d'en lire quelques uns, j'attendais un peu plus de celui-là.
      N'hésite pas à revenir pour partager son avis après ta lecture ;-)

      Supprimer
  4. J'avais vraiment envie de tenter ce bouquin (surtout que je trouve qu'il a une très belle couverture! c'est pas bien de juger un livre sur sa couverture, chuuut aha) mais tu me refroidis un peu... C'est vrai que si c'est une histoire un peu cliché c'est bof.. :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Ne t'inquiètes pas, on a tous et toutes un jour craqué sur la couverture d'un livre, avant même de lire sa quatrième de couverture ^^)

      Eh oui, malheureusement pour celui-ci, on n'échappe pas aux clichés et on n'arrive pas à s'en éloigner après...

      Supprimer