Dernières critiques





8 novembre 2016

Critique #109 : Crooked Kingdom — Doubler ou être doublé


Crooked Kingdom
(Six of Crows #2)

LEIGH BARDUGO

Orion Children's Books, 27 septembre 2016
Sortie française en 2017...

Amazon / Booknode


After pulling off a seemingly impossible heist in the notorious Ice Court, criminal prodigy Kaz Brekker feels unstoppable. But life is about to take a dangerous turn - and with friends who are among the deadliest outcasts in Ketterdam city, Kaz is going to need more than luck to survive in this unforgiving underworld.




Attention : Comme pour toutes les critiques de suite, les paragraphes qui suivent peuvent comporter des spoilers, uniquement pour les personnes n'ayant pas lu le tome précédent. Pour les autres, pas de panique, je n'ai rien mis de compromettant.

Qui n’a pas craqué sur « Six of Crows » ? Un univers original et riche, des personnages variés et attachants et une plume qui vous rend complètement accro.
Je sais que la suite va rapidement arriver en français, étant donné le succès, mais je ne peux pas tenir jusque-là et du coup, j’ai investi dans la VO. Ce qui ne m’empêchera pas, me connaissant, de garder quelques euros pour la copie française quand elle arrivera dans nos rayons…

Il se passe beaucoup de choses dans ce roman, énormément. Mais avant même de parler d’action, de surprise et d’idées brillantes à la Kaz Brekker, c’est avant tout l’aspect Montagnes Russes émotionnelles qui prime. Oui, vous qui avez adoré le premier livre, cette suite va vous achever, littéralement.

On ne peut pas vraiment dire que les personnages évoluent dans ce tome, d’abord parce que l’action se déroule sur un laps de temps relativement court, et puis aussi parce qu’on n’est pas en train de parler d’un groupe de gentils petits lapins tout mignon en train d’apprendre à manier le fusil et à jouer aux cartes. Il en faut beaucoup pour surprendre (et prendre de court) Kaz Brekker et sa bande d’improbables complices.
Cela étant, ce n’est pas un point négatif pour autant. Il y a beaucoup de travail autour des relations entre les personnages et j’aurais l’occasion d’y revenir un peu plus bas.
On a – enfin ! – le droit aux POVs de Wylan. Ça valait le coup d’attendre. Et c’est tout ce que je dirais.
L’auteure s’est surpassée concernant l’intrigue de ce deuxième tome, et c’est peu dire. Globalement, ça peut se résumer en une série de « oooohhhh ! » et de « aaaahhhh ! » avec quelques « ggrrrrrr ! ». J’avais pas parlé de montagnes russes ? Ah ah !
On a le droit ici à un récit sportif, haletant, bourré de suspense et de noirceur. Avec aussi quelques épisodes humoristiques décalés qui m’ont presque choquée, non pas que ce ne soit pas drôle, non non, en fait, c’est même assez hilarant lorsque ça survient. Mais avec une telle tension dramatique, on ne s’attend pas forcément à trouver, entre deux coups fourrés, un petit gag tout à fait rafraîchissant. C’était drôle et bien équilibré.
J’ai déjà dit que c’était parfait ? Non ? Ah, alors il faudrait peut-être que je commence à le dire… c’était parfait !
Pour mon plus grand plaisir, et le vôtre, j’en suis certaine, il y a également un peu plus de romance. Juste un peu. J’en aurais voulu beaucoup plus, mais comme on ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut, je me contenterais ce que j’ai déjà. Et là, c’est sympathique. Leigh Bardugo se contente d’enfoncer des portes ouvertes, ce qui est déjà pas mal pour quelqu’un qui ne comptait pas sur la romance, mais… je n’aurais vraiment pas dis non à un petit plus. Il faut dire qu’on a des couples tout à fait attendrissants…

Avec tout ça, on en vient inexorablement à la fin. Elle m’a beaucoup plu, mais elle m’a aussi laissée sur ma faim. L’intrigue principale est clôturée en toute beauté, mais c’est très largement insuffisant par rapport à tout ce qui est soulevé. Il y a tellement d’ouvertures concernant les personnages que je me suis sentie très frustrée de ne pas en savoir plus. Pour certains, c’est concret et plutôt satisfaisant, pour d’autres, c’est un mystère total, ni plus ni moins. Après toutes ces épreuves, j’en attendais vraiment plus.



— Les POVs de Wylan.

— L’auteure s’est surpassée pour l’intrigue, et plus particulièrement sur la deuxième moitié du roman.

— Gare aux émotifs…

— De l’humour très bien placé.

— La fin aurait pu (aurait dû) être un peu plus fournie.

— Très déçue quant à un certain personnage.


J’hésite un peu sur la note, entre 4 et 5 étoiles…
C’était une lecture extraordinaire, du début jusqu’à la fin, et une suite d’une grande qualité. J’aime ces personnages, tous autant qu’ils sont, même si mon préféré reste ce brave Wylan. J’ai été totalement conquise par cette histoire et la plume de Leigh Bardugo.
Mais… il n’empêche que certains points m’ont gênée, si ce n’est déçue. Et puis cette fin très ouverte donne vraiment un sentiment d’inachevé vis-à-vis de quelques protagonistes.

Bon allez, il faut que je me décide. Je lui mets 5 étoiles, parce que j’ai pris beaucoup trop de plaisir durant cette lecture pour ne pas les lui attribuer. Et il les mérite amplement.



Pas envie de quitter cet univers et ces personnages…



5 commentaires:

  1. Il faudrait que je tente cette série !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! C'est de l'excellente YA ! Et bien plus encore...

      Supprimer
  2. Faut vraiment que je lise le premier tome! Il n'y a que 2 tomes? L'auteur a pas prévu plus?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien non, deux tomes...
      On aura peut-être le droit à une nouvelle ou quoi, mais j'en doute fort. L'auteure pense déjà à d'autres projets...

      Supprimer
    2. Ah c'est dommage, je sais pas pourquoi je voyais un troisième tome MDR

      Supprimer