Dernières critiques





8 novembre 2016

Critique #110 : Fragments — Découvrir son passé pour sauver le futur


Fragments
(Partials #2)

DAN WELLS

Albin Michel, 26 février 2014

Amazon / Booknode


Kira a trouvé un remède au virus du RM.
Il coule dans le sang des Partials.

Les nouveau-nés survivent, enfin. Si l'espèce humaine n'est plus directement menacée, les Partials le sont : ils meurent à l'âge de 20 ans. Kira doit cette fois sauver l'ennemi d'autrefois. Quête d'autant plus déchirante qu'elle est elle-même une Partial, qui doit trouver sa place dans ce monde fragmenté…




Attention : Comme pour toutes les critiques de suite, les paragraphes qui suivent peuvent comporter des spoilers, uniquement pour les personnes n'ayant pas lu le tome précédent. Pour les autres, pas de panique, je n'ai rien mis de compromettant.

J’ai adoré le premier tome de la trilogie Partials. J’avais trouvé ça original, en plus d’avoir une héroïne à la personnalité très travaillée, et je l’avais lu d’une traite.
Cependant, force est de constater que je n’ai pas retrouvé la même flamme dans la suite.

On commence ce second tome quelques temps après la fin du premier, et directement sur un POV de Samm. Déjà qu’il me laissait un peu perplexe dans le premier tome, j’attendais ici un petit peu plus d’enrobage autour de ce personnage au caractère finalement assez froid…

Et quelque part, c’est un peu ce qui se passe, tout au long du roman. Samm s’ouvre un chouïa, et dévoile une autre facette que celle du parfait soldat. C’était vraiment agréable.
D’un autre côté, j’ai trouvé que les rôles étaient inversés avec Kira, qui, tout en se comportant de la même manière que dans le premier tome, se renferme quelque peu ici.
On passe beaucoup de temps avec elle, à la suivre dans sa quête devenue une affaire personnelle après les révélations du premier tome, mais dans l’ensemble, j’ai trouvé que c’était long et un poil ennuyeux. En fait, durant un gros tiers central du roman, j’ai décroché à plusieurs reprises et fait quelques pauses dans ma lecture, tant j’ai trouvé ça… mou.
Kira est une jeune femme intelligente et pleine de ressources, mais la suivre sur de longs passages où il ne se passe pas grand-chose et où on n’apprend rien, c’était douloureux pour moi.
En revanche, j’ai suivi les POVs de Marcus avec intérêt et j’aurais vraiment aimé en lire plus, j’ai trouvé que c’était un peu trop sporadique.

Passé un certain point, le récit gagne vraiment en rythme, là, j’ai recommencé à suivre avec beaucoup d’assiduité. Parce qu’on apprend beaucoup de choses, parce qu’on découvre de nouvelles têtes, parce que les personnalités se confrontent…
Il y a même une toute petite pointe de romance qui montre le bout de son nez, et ça ne vient même pas du personnage auquel je pensais.
La fin est très bien, dans la continuité de ce qui s’est enclenché dans la dernière partie du livre, ça rattrape les lenteurs du récit et ça me donne envie de lire la suite.



— Le personnage de Samm est un peu plus détaillé.

— Un petit bout de romance, pourquoi pas ?

— Beaucoup moins rythmé que le premier tome.

— Passage à vide pour Kira.


Je ne me précipiterai pas sur le troisième tome, mais je le lirai, parce que j’ai envie de savoir comment va se conclure cette trilogie même si ça sent la vilaine fin.
En attendant, ce deuxième tome manquait vraiment de punch à mon goût, on passe beaucoup de temps avec Kira là où d’autres personnages auraient mérité plus de place.
Pour moi, ce n’est pas aussi réussi que le premier et je regrette toutes ces lenteurs.

En demi-teinte donc.



Un peu creux



3 commentaires:

  1. Même si j'ai adoré le premier tome, comme toi j'ai ressenti beaucoup trop de longueurs dans celui-ci. Même si j'apprécie les descriptions, j'ai trouvé qu'elles servaient ici à remplir le vide de ce roman.
    Du coup j'ose pas sortir le dernier tome de ma PAL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te comprends. Ça m'a refroidie aussi... je finirai par lire ce dernier tome, mais pas avant un peu de temps.

      Supprimer
  2. Il faudrait que je tente, je suis quand même curieuse :)

    RépondreSupprimer