Dernières critiques





29 avril 2016

Critique #60 : Journal d'un loser — Un asocial dans le déni mais bourré d'humour


Journal d'un loser

JESSE ANDREWS

10/18, 5 novembre 2015
Lu en VO

Amazon / Booknode / Goodreads


Greg a 17 ans. Au lycée, il rêve de devenir célèbre et de faire parti d'un groupe, mais il a du mal à communiquer avec les autres, à l'exception de son copain Earl. Tous deux partagent la passion du cinéma et rêvent de tourner leurs propres films. Aussi, lorsque sa mère le pousse à tenir compagnie à l'une de ses anciennes camarades de classe gravement malade, Greg est tétanisé. Pourtant, grâce au cinéma, une amitié insolite va lier Rachel, Earl et Greg. Entre rires et larmes, un petit bijou à lire absolument !


Critique #59 : La déferlante — Ou comment jeter de l'huile sur le feu...


La déferlante
(La déferlante #1)

MICHAEL BUCKLEY

Pocket Jeunesse, 7 avril 2016

Amazon / Booknode


Trente mille créatures inquiétantes surgies de la mer : les Alphas.

Veulent-elles nous envahir ou fuient-elles un danger terrifiant ?

Lyric, une humaine, et Fathom, le prince des Alphas, doivent absolument s'entendre pour sauver l'humanité.


24 avril 2016

Critique #58 : Alight — Omeyocan : Terre promise


Alight
(The Generations #2)

SCOTT SIGLER

Lumen, 15 septembre 2016
Lu en VO

Amazon / Goodreads


Échappés de leurs cercueils, M. Savage, surnommée Em, et ses compagnons ont parcouru des kilomètres de couloirs envahis d'ossements, affronté la faim et la soif, combattu un redoutable ennemi, les Adultes, avant de pouvoir enfin sortir du piège dont ils étaient prisonniers. Mais arrivés sur Omeyocan, le monde qui leur est destiné, les jeunes survivants déchantent vite...

Pour protéger et nourrir son peuple, à présent constitué de centaines d'enfants, Em va devoir explorer une cité dévastée, perdue au cœur d'une jungle habitée par de terribles créatures et, semble-t-il, d'autres êtres humains. Mais le danger qui guette la troupe ne vient pas seulement de l'extérieur. À mesure que le passé rattrape les adolescents, des clans se forment, des luttes intestines menacent la cohésion du groupe, l'adorateur d'un dieu assoiffé de sang est même prêt à tout pour renverser la jeune Savage...


Critique #57 : 7 secondes — Mais 7 secondes très longues


7 secondes

TOM EASTON

Lumen, 17 septembre 2015

Amazon / Booknode


Après un éprouvant voyage à travers un continent ravagé par la guerre civile, Mila a enfin atteint son but : les Îles. Elle espère se construire une nouvelle vie dans ce havre de paix, dont les habitants vivent tous avec une puce téléphonique à l’intérieur de la tête. Personne ne manque de rien, au point qu’on ne travaille que si on le souhaite. Mais pendant qu’on implante à la jeune fille, comme à tout un chacun, un téléphone personnel, on découvre un élément étranger à l’intérieur de son crâne… un appareil qui ressemble étrangement à une bombe !

Mila n’a plus le choix, elle doit fuir. Elle se retrouve pourchassée par tous les Agents du pays – à commencer par Adam, l’homme assigné depuis le début à sa surveillance, qui, grâce à la puce en question, peut voir par ses yeux et suivre ses moindres faits et gestes. Il ne se prive pas d’essayer de la raisonner. Mais Mila est bien décidée à exploiter son seul avantage : un décalage de sept secondes dans la retransmission. Sept toutes petites secondes d’avance sur ses poursuivants, et sept seulement, pour tenter d’échapper à l’implacable traque et de découvrir ce que fait cet objet étranger dans son cerveau. Qui l’a mis là ? Et pourquoi ?


Critique #56 : In the End — Un jeu du chat et de la souris


In the End
(In the After #2)

DEMITRIA LUNETTA

Lumen, 2 Avril 2015

Amazon / Booknode


Voilà trois mois qu’Amy a fui New Hope pour échapper au diabolique docteur Reynolds. Grâce à l’équipement de Gardienne que lui a fourni Kay et à l’émetteur sonique qui éloigne les créatures, elle survit tant bien que mal dans les étendues désertiques du Texas. Jusqu’au jour où une voix lui parvient à travers l’oreillette qui la relie encore à ses anciens camarades : Baby, restée à New Hope, est en danger. Amy n’a pas le choix. Si elle veut sauver sa sœur d’adoption, il va lui falloir se rendre à Fort Black, là où d’autres survivants se sont rassemblés et vivent selon la loi du plus fort. Dans cette véritable jungle, la jeune fille va tout faire pour retrouver Ken, le frère de Kay, seul capable de l’aider à secourir Baby. Assistée de Jacks, le neveu du dirigeant de Fort Black, la jeune fille finit par en apprendre un peu plus sur l’invasion des Floraes… Une vérité qui s’avère plus cauchemardesque encore qu’elle ne le croyait !


23 avril 2016

Critique #55 : In the After — Silence... "Ils" sont là...


In the After
(In the After #1)

DEMITRIA LUNETTA

Lumen, 11 septembre 2014

Amazon / Booknode


Ils entendent le plus léger des bruits de pas…
Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs…
Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle !
Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en quelques jours à peine. À l’abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper… mais pour combien de temps ?

Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu’elles survivent en autarcie, quand d’autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé… mais il ne fait que commencer !


19 avril 2016

Critique #54 : Résilience — Les études coûtent cher...


Résilience
(L'élite #1)

JOELLE CHARBONNEAU

Milan Macadam, 14 mai 2014

Amazon / Booknode


La Terre ne ressemble plus à la planète sur laquelle nous vivons. Les Sept Guerres en ont détruit la quasi-totalité et les hommes essaient de la reconstruire. C’est dans cet environnement que vie Cia et sa famille. A 16 ans, la majorité des adolescents doit trouver un travail. Les autres, l’Elite, sont choisis pour le Testing. L’épreuve suprême. Un test ulitme qui promet l’entrée à l’université pour les gagnants. Ou plutôt pour les survivants… Cia a été choisie. Et elle va rapidement comprendre qu’elle ne peut faire confiance à personne.


17 avril 2016

Critique #53 : Stormdancer — Ça décoiffe... après un certain point


Stormdancer
(La guerre du lotus #1)

JAY KRISTOFF

Bragelonne, 17 septembre 2014

Amazon / Booknode


On disait éteinte la race des griffons, ces créatures mythiques menées par les danseurs d’orage. Pourtant, Yukiko et son père reçoivent l’ordre d’en capturer un pour le cruel shogun des îles de Shima. Contre toute attente, ils y parviennent, mais Yukiko se retrouve perdue dans une forêt sauvage, avec pour seule compagnie un griffon mutilé qu’elle nomme Buruu. Unis dans l’adversité, la jeune fille et l’animal s’entraident. Yukiko serait-elle la véritable danseuse d’orage, ultime espoir du peuple ?


Critique #52 : Alienated — L'eihr de rien, ça se lit tout seul


Alienated
(Alienated #1)

MELISSA LANDERS

Disney-Hyperion, 4 février 2014
Uniquement disponible en anglais

Amazon / Goodreads


Il y a deux ans, les extraterrestres ont établi le contact. Maintenant Cara Sweeney va devoir partager sa salle de bains avec l’un d’entre eux.

Choisie pour le premier échange scolaire avec un L’eihr, Cara pense que son futur est tout tracé. Non seulement elle pourra aller dans l’université de ses rêves, mais elle pourra également obtenir de précieuses informations, sur les mystérieux L’eihrs, auxquelles tous les journalistes tueraient pour avoir accès. Le blog de Cara est sur le point d’exploser ses vues.

Pourtant, Cara n’est pas sure de savoir quoi penser de sa rencontre avec Aelyx. Les humains et les L’eihrs ont presque le même ADN, mais Aelyx – froid, exaspérant mais brillant – ne pourrait pas paraître plus extraterrestre. Elle est cependant sure d’une chose, aucun garçon humain n’est aussi beau à regarder.

Mais lorsque les camarades de classe de Cara sont touchés par la paranoïa anti-L’eihr, Midtown High School devient un endroit dangereux. Des petits mots menaçants sont glissés dans le casier de Cara, et un officier de police doit l’escorter avec Aelyx pour aller en classe.

Cara finit par trouver un allié auquel elle ne s’attendait pas. Elle réalise qu’Aelyx n’est pas seulement un ami, elle est également en train de tomber amoureuse de lui. Mais Aelyx a caché le véritable but de cet échange, et cela pourrait avoir des conséquences mortelles sur les humains. Cara devra lutter pour sa propre vie, pour celle du garçon qu’elle aime, mais aussi pour le futur de sa planète.
(traduction personnelle)


16 avril 2016

Grand écran #3 — La 5e vague


J'ai eu l'occasion d'aller le voir au cinéma, sans payer ma place (Merci CE), et j'avoue qu'en m'installant dans mon fauteuil, j'ai eu quelques sueurs froides en repensant aux mauvais avis que j'avais pu lire sur Internet. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre malgré tout, mais dans l'ensemble, c'est pas mal... pas mal du tout... Avec la sortie prochaine du dernier tome en VO, cette sortie sur grand écran tombe à pic.


14 avril 2016

Critique #51 : Ice Like Fire — Un voyage salvateur en Primoria


Ice Like Fire
(Snow Like Ashes #2)

SARA RAASCH

Balzer + Bray, 13 octobre 2015
Uniquement disponible en anglais

Amazon / Goodreads


Cela fait trois mois que les Winterians ont été libérés et que le roi de Spring, Angra, a disparu – en grande partie grâce à l’aide de Cordell.

Meira souhaite simplement que son peuple soit en sécurité. Lorsque les Winterians se voient obligés de retourner travailler dans leurs mines pour payer leur dette aux Cordellans, ils déterrent quelque chose de puissant et potentiellement dangereux : le dernier gouffre magique de Primoria. Theron le voit comme une opportunité – avec toute cette magie, le monde peut finalement faire face à des menaces telles que celle que représente le roi Angra. Mais Meira redoute les dangers que peuvent causer le gouffre – la dernière fois que le monde a eu accès à autant de magie, il a créé le Fléau. Alors lorsque le roi de Cordell leur ordonne de mener une mission à travers les royaumes de Primoria pour découvrir les secrets du gouffre, Meira prévoit d’utiliser ce voyage pour trouver des soutiens et laisser le gouffre scellé, protégeant ainsi Winter – même si cela signifie qu’elle doit s’éloigner de Theron. Mais peut-elle vraiment accomplir quoi que ce soit sans mettre en danger les personnes qu’elle aime ?

Mather souhaite simplement être libre. Les horreurs infligées aux Winterians sont encore dans toutes les mémoires à Januari – laissant Winter vulnérable devant l’oppression grandissante de Cordell. Lorsque Meira quitte le royaume à la recherche d’alliés, Mather décide de s’occuper lui-même de la sécurité de Winter. Peut-il reconstruire son royaume en ruines et protéger ses sujets de nouvelles menaces ?

Alors que le voile de pouvoir et de duperie s’épaissit, Theron se bat pour la magie, Mather lutte pour son royaume – et Meira commence à se demander si elle ne devrait pas plutôt combattre pour sauver le monde, et pas juste Winter.
(Traduction personnelle)


Critique #50 : Pacific Rim — Des monstres et des robots


Pacific Rim

ALEX IRVINE

Milady, 28 août 2015

Amazon / Booknode


Lorsque des légions de créatures monstrueuses, connues sous le nom de Kaiju, ont commencé à sortir de l'océan, ce fut le début d'une guerre sanglante. Pour les combattre, de gigantesques robots, les Jaegers, contrôlés simultanément par deux pilotes, ont été conçus. Mais même ces formidables machines ne suffisent pas à repousser l'invasion.

Alors que la défaite est proche, deux improbables héros, un ancien pilote qui a tout plaqué et une nouvelle recrue sans expérience, armés d'un Jaeger légendaire mais obsolète, vont devenir le dernier espoir de l'humanité.


8 avril 2016

Critique #49 : The Scorpion Rules — La fausse joie


The Scorpion Rules
(The Scorpion Rules #1)

ERIN BOW

Lumen, 7 avril 2016

Amazon / Booknode


La première règle, pour éviter la guerre ? En faire une affaire personnelle… Très personnelle.

Duchesse de Halifax, princesse de la Confédération panpolaire, mais surtout… otage. Je m’appelle Greta Stuart, et ma vie ne tient qu’à un fil. Il y a quatre cents ans, une série de terribles conflits liés au changement climatique a ravagé la planète : guerres, famines, inondations, exodes… Débordées, les autorités ont fait appel à une intelligence artificielle omnisciente pour tenter de mettre un terme au massacre. Mais Talis – c’est son nom – a vite pris son indépendance et le contrôle du monde. Désormais, il garde en otages les fils et filles des grands dirigeants de la planète. À la première déclaration de guerre, les héritiers des deux camps concernés sont froidement exécutés.

Il me reste seize mois à tenir, seize mois avant d’avoir dix-huit ans et de pouvoir quitter le Préceptorat où je suis prisonnière depuis l’âge de cinq ans. Mais l’arrivée d’un nouveau pensionnaire, venu du pays voisin du mien, va tout changer. Elián, qui ne cesse de défier Talis, de mépriser les règles qui régissent notre existence, met nos vies à tous en danger. Malgré tout, son esprit de révolte est contagieux. La résistance serait-elle possible ? Car nous le savons tous : le pays natal d’Elián va forcément finir par déclarer la guerre au mien…


Critique #48 : Les proies — C'est très incomplet !


Les proies
(Les vivants #2)

MATT DE LA PEÑA

Robert Laffont, 11 février 2016

Amazon / Booknode


Quand le tremblement de terre a frappé, Shy était en mer pour son job d'été. Le paquebot où il était employé comptait parmi les plus luxueux qui aient jamais existé. Il repose maintenant au fond de l'océan Pacifique, avec presque tous ses passagers. Shy n'a pas été le seul à s'en tirer. Addie, fille d'un richissime et mystérieux homme d'affaires, l'a rejoint sur son canot de sauvetage. Mais lorsqu'ils ont atteint l'île providentielle où se sont réfugiés les rares survivants, elle s'est évanouie dans la nature. Shy se console en retrouvant Carmen, sa superbe collègue, et ensemble ils découvrent un moyen de rentrer chez eux. Avant de disparaître, Addie lui a confié un secret. Un secret pour lequel certaines personnes seraient prêtes à tuer - et ont déjà tué. Elle possède le moyen de tout faire basculer. Mais où est-elle ? Tous les indices pointent vers la Californie, dévastée par les catastrophes et infestée de gangs armés. La route sera longue...


Critique #47 : Le maître du jeu — Une très bonne surprise !


Le maître du jeu
(Le maître du jeu #1)

JAMES DASHNER

Pocket Jeunesse, 17 mars 2016

Amazon / Booknode


Quand le quotidien est sans intérêt, que les rêves n'existent plus, il reste la réalité virtuelle : comme la plupart des jeunes de son âge, Michael passe son temps sur le VirtNet, une plateforme tentaculaire à mi-chemin entre un jeu vidéo et un réseau social. Relié au serveur par des fils sensoriels, son cerveau baigne dans cet univers parallèle. Mais quand une série de suicides – bien réels, ceux-là – intervient dans le cadre du jeu, Michael et ses amis hackers doivent se rendre à l'évidence, effrayante. L'intelligence artificielle aurait-elle pris le pas sur la réalité ?


4 avril 2016

Critique #46 : Nil — Un "Lost" cheap...


Nil
(Nil #1)

LYNNE MATSON

Pocket Jeunesse, 18 février 2016

Amazon / Booknode


Charley se réveille sur une île somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad, le leader du clan des humains présents sur Nil. Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur l'île ... Il n'y en a qu'une par jour. Une seule personne peut l'emprunter. Pire encore, les adolescents n'ont qu'un an pour s'échapper. Sinon, c'est la mort. Le compte à rebours a déjà commencé...


1 avril 2016

Sorties #5

Je viens d'apprendre une super nouvelle, qui vient ouvrir cette rubrique en fanfare. Publié pour la première fois en anglais en 2008, "Silver Linings Playbook" de Matthew Quick — roman à l'origine du film "Happiness Therapy" — va être (ENFIN !!!) publié en France par le Livre de Poche le 13 avril 2016, sous le titre "La thérapie du bonheur". Sans couverture pour le moment. J'ai déjà lu ce roman en anglais et c'était tout simplement extraordinaire, je n'attendais plus une sortie en français et puis tout à coup, il sort. Discrètement cela dit, mais il sort quand même ! Et en plus, en poche, donc à un prix abordable. Franchement, je vous le conseille vivement. Si vous avez aimez le film, il faut absolument que vous vous penchiez sur le livre !

Du reste, je suis tout particulièrement intéressée par "The Scorpion Rules" et "La déferlante", et pourquoi pas "Everything, Everything"...