Dernières critiques





7 février 2017

Critique #135 : Crystal Crowned ~ Des hauts et des bas


Crystal Crowned
(Air Awakens #5)

ELISE KOVA

Silver Wing press, 12 juillet 2016
Uniquement disponible en anglais

Amazon / Goodreads


Long live Solaris.

One bloodthirsty ruler has been overthrown by another, casting the shadow of death over the Solaris Empire. Vhalla Yarl stands upon the stage of fate, prepared to do battle one final time. Fragile alliances will be tested and new bonds will be formed as the world is reshaped. She fights as the champion of peace, but when the night is darkest will she be able to pay the price of a new dawn?




Attention : Comme pour toutes les critiques de suite, les paragraphes qui suivent peuvent comporter des spoilers, uniquement pour les personnes n'ayant pas lu le tome précédent. Pour les autres, pas de panique, je n'ai rien mis de compromettant.

J'étais sortie du tome 4 assez mitigée. J'étais à la fois très déçue par certains choix trop faciles de l'auteure, et en même temps, assez excitée quant à la suite (et fin). Et ce dernier tome répète malheureusement les erreurs de son prédécesseur. D'un côté il offre des moments épiques, et de l'autre il réitère certains mécanismes qui étaient vraiment ennuyeux.

La fin du tome 4 était sacrément chargée : sa famille assassinée, Aldrick est désormais Empereur, pour le meilleur et pour le pire. Quant à Vhalla, Victor lui a volé la totalité de ses pouvoirs via le lien. Et elle se sent plus inutile et démunie que jamais, alors que Victor continue sa conquête du royaume...

Du point de vue de l'évolution des personnages, ce dernier tome n'offre, hélas, rien d'extraordinaire. Vhalla, sans ses pouvoirs, reste Vhalla. Elle est brave, fière et terriblement amoureuse, hourra ! Mais depuis le tome 4, elle est aussi particulièrement stupide et commet de ces erreurs... pas hourra du tout ! Et alors pour le final, Vhalla se surpasse, c'est effarant. J'en suis toute révoltée ! Et surtout, je ne trouve pas ça très cohérent avec le début de la série où la jeune femme était si avenante, si intuitive.
Heureusement que Aldrick reste bien droit dans ses bottes parce que sinon ça partirait en choucroute ! Il fait un merveilleux empereur.
D'autres personnages sortent leur épingle du jeu, surtout que l'auteure n'a pas renouvelé la boucherie du précédent tome. Je pense notamment à Jax, qui m'a vraiment surprise. Je ne pensais pas grand chose de lui, il était plutôt dans l'ombre jusque là, mais j'apprécie que les points noirs de son passé soient enfin révélés et qu'on puisse se faire une opinion sur cet homme.

Concernant la trame de ce dernier opus, j'ai été, dans l'ensemble, plutôt satisfaite. J'ai bien senti que certains aspects de l'histoire étaient très clairs, limpides, concis. En revanche, sur d'autres points, c'est très brouillon, ça manque d'explication et surtout, l'auteure introduit, le temps d'un chapitre à peine, un élément qui n'était pas présent dans les autres tomes, et qui disparaît aussi rapidement qu'il est arrivé, sans avoir plus d'informations. Je chercher encore à comprendre...
Pour le reste, j'ai retrouvé ce qui m'avait plu dans les tomes précédents et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire certains passages. L'affrontement final est soigné et travaillé, mais je reste sur la réserve quant à l'épilogue, qui n'apporte pas grand chose et se contente d'enfoncer des portes ouvertes sans répondre à la dernière problématique de l'histoire. C'est dommage.



— Certains aspects très soignés.

— Vhalla dont le comportement n'est pas très cohérent.

— L'impression qu'une partie du roman a été improvisée...


Avec le recul, je pense que l'histoire aurait pu tenir en trois tomes, en réorganisant tous les blancs. je suis contente d'être arrivée à la fin de cette aventure et je suis aussi très heureuse pour nos héros. Ce dernier tome ne couvre pas toutes mes interrogations, mais il a le mérite de clôturer l'histoire principale. J'ai la nette sensation qu'il y a des points particuliers qui ont été expédiés quand d'autres ont été tartinés à outrance et je regrette la tendance meurtrière de l'auteure, certains personnages emblématiques auraient dû rester dans l'histoire selon moi.

Malgré tout, je ressens cette petite pointe de tristesse comme à chaque fois que je termine une série... et j'ai presque envie de me refaire tout de suite le premier tome, en mode nostalgie...



Convaincue mais pas éblouie



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire