Dernières critiques





9 février 2017

Critique #137 : Parmi les vivants ~ Un médium pas comme les autres


Parmi les vivants
(Psycop #1)

JORDAN CASTILLO PRICE

JCP Books, 29 mars 2014
Lu en VO

Amazon / Booknode


Victor Bayne, la moitié psychique d’une équipe PsyCop, est un médium gay qui préfère de loin passer inaperçu que de faire des vagues.

Son ex-partenaire prend sa retraite et au cours du pot de départ, Victor a une aventure avec le beau Jacob Marks, l’un de ses collègues non-psychiques (également baptisés « Raides ») d’un arrondissement voisin. Il semble que sa chance pour le moins incertaine ait enfin commencé à tourner. Mais c’est justement à cet instant qu’un serial killer décide de faire surface. Ce dernier a le pouvoir de se métamorphoser, prenant ainsi l’apparence de la personne la plus sexy au monde suivant les goûts de chaque témoin.

Résoudre des meurtres est un jeu d’enfant quand on peut demander « kikafékoi » aux victimes, mais ce tueur ne laisse aucun fantôme sur son passage.




Après m'être intéressée à des séries comme THIRDS, Ty & Zane, Diversion... Psycop est tout naturellement apparue dans la liste de mes recommandations sur Amazon. Après, le résumé en français ne me parlait pas plus que ça alors j'ai pris un extrait en anglais, pour me faire une idée... et puis ça m'a intriguée donc j'ai fini par prendre le premier tome en anglais.

Dans Psycop, Victor nous raconte ses mésaventures à la première personne et au passé. Dans un style fluide, plutôt "parlé" et bourré d'humour et de sarcasme. Ça se lit très bien, c'est relativement léger mais efficace.

Victor Bayne est un agent de police très spécial, puisque c'est un médium, capable de parler avec les morts. Il est très puissant, très shooté aux médocs (qui atténuent ses pouvoirs et qui lui permettent de profiter d'une relative tranquillité) et très solitaire. Comme je l'ai dit en préambule, Vic peut se montrer assez drôle et sarcastique, avec de savoureux jeux de mots. Cela dit, ce n'est pas facile de l'appréhender, on comprend rapidement que Victor souffre de son don, qu'il a un passé chargé et douloureux et qu'il a plus souvent l'habitude de raser les murs plutôt que de profiter de son succès après chaque affaire résolue.
J'ai adopté Victor dès le début, j'aime sa façon de vivre au jour le jour, de calculer les gens qui l'entourent et de trouver tous les stratagèmes possibles pour leur échapper. On frôle limite l'agoraphobie, mais Victor n'en reste pas moins une personnalité très attachante, que j'ai suivi avec grand plaisir.
Et comme c'est une romance gay, il nous manque une deuxième paire de... Whoops (hihi), je veux dire qu'on va maintenant se pencher sur Jacob Marks, un flic tout ce qu'il y a de plus normal, qui est toujours très impliqué dans ses affaires et qui a un vraiment-très-gros-faible pour Victor. Jacob n'est pas beaucoup mis en avant dans ce premier tome mais sa personnalité détonne et fait même sourire. Le duo fonctionne très bien.
La relation qui se construit entre les deux ne perds pas de temps (il faut dire que c'est un roman court) et pourtant, elle se fait par étapes. Et même si c'est court, c'est fait avec beaucoup de soin.

Il y a un bon équilibre entre la romance et l'intrigue policière, il n'y en a pas une qui prend le dessus sur l'autre.
L'enquête de ce premier tome est assez réussie, elle est bien ficelée, met en avant les pouvoirs du héros et des autres Psycops pour permettre au lecteur de bien comprendre de quoi il est question. Tout comme elle permet de rentrer dans l'univers de cette série. On distingue aisément les différentes trames et ça se lit tout seul.
Je l'ai lu en quelques heures, mais j'ai beaucoup apprécié ma lecture et la fin, qui apporte une réponse concrète sur l'enquête, ouvre de nouvelles portes et donne vraiment envie de lire la suite !



— Un héros très attachant.

— Un univers complet et détaillé dans lequel on rentre facilement.

— Une romance délicieuse et soignée.

— Jacob, Jacob, Jacob... ^^


Il m'a fallu un extrait pour m'intéresser vraiment à ce roman mais je ne regrette pas du tout mon achat. C'est un premier livre concis qui présente bien l'univers de la série, les personnages principaux et la romance. J'adore beaucoup tout plein Victor et j'ai hâte de passer au second tome.

En revanche, j'ai préféré miser sur la VO et je vous conseille de faire de même si vous êtes intéressés ;-)



J'ai découvert une nouvelle série à suivre !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire