Dernières critiques





9 février 2017

Critique #138 : Le Prince Soldati ~ Pas tout à fait ce qu'il espérait, et pourtant...


Le Prince Soldati
(Soldati #1)

CHARLIE COCHET

MxM Bookmark, 08/02/2017

Amazon / Booknode


Un jour, Riley Murrough mène la vie normale d’un employé de café et le suivant, il se retrouve à fuir des démons pour sauver sa peau, apprend qu’il porte la marque du roi métamorphe d’un royaume magique et, pire que tout, qu’il est destiné à devenir le prince consort de cet arrogant tigre-garou qu’il préférerait plutôt étrangler.

Khalon, le roi métamorphe, est tout autant désemparé à l’idée d’être lié à un consort humain. Avec l’aide de ses guerriers Soldati, il se prépare à ramener Riley dans ce monde d’où il n’aurait jamais dû sortir. Pendant leur périple, ils pourraient être amenés à découvrir pourquoi la déesse les a rassemblés... s’ils parviennent à échapper aux démons et à la rejoindre en vie...




Étant désormais une fan du talent et de l'imagination de Charlie Cochet, j'ai commencé à suivre ses travaux avec beaucoup d'intérêt. J'ai encore beaucoup de choses à lire de sa plume, mais je ne pouvais pas manquer la sortie du premier tome de la série "Soldati". J'ai bien failli le prendre en anglais quand j'ai remarqué que MxM Bookmark le sortait très rapidement en français donc j'ai attendu la sortie française pour me faire ce petit plaisir.

Je retrouve avec une joie indicible le style léger et efficace de Charlie Cochet qui sert ici les personnalités très marquées des personnages, dans un texte à la troisième personne, alternant les points de vue de Riley et de Khalon.

Riley est serveur au Café de la Queue du Tigre (ça ne s'invente pas ^^). Sa vie est relativement monotone sauf lorsqu'ils s'agit de s'occuper des invendus à la fin de sa journée de travail. Eh bien oui, c'est un grand gourmand qui termine ses heures de boulot en savourant les gâteaux et autres gourmandises qui n'ont pas trouvé preneur dans la journée, avec la bénédiction de sa patronne, bien entendu...
Riley est un héros très très sympathique, outre sa gourmandise, il est bourré d'humour, d'imagination et l'auteur de merveilleuses réparties qui m'ont arraché des fous rires.
Pour confronter cette tête de mule, il fallait forcément une figure encore plus têtue et revêche, qu'on découvre en la personne de Khalon. Le Roi Soldati.
Khalon est un monarque bienveillant, aimant et aimé. Mais il peut se montrer particulièrement borné, contrariant et intolérant. Les échanges avec Riley sont savoureux, plein de malice, un vrai régal pour le lecteur. La romance s'invite le plus naturellement du monde, même si j'ai eu le sentiment que ça allait un peu vite. 250 pages : ça ne laisse pas vraiment la place à une évolution disons, plus approfondie.
Je n'en reste pas moins totalement séduite par ces deux tourtereaux. De même que par les conseillers du Roi : Adira, Ezra et Rayner. Tout comme le gentil Toka. Tous des personnages encore en retrait pour ce premier tome, mais sans que ce ne soit dérangeant étant donné que l'intrigue tourne autour de Riley et Khalon.

Et alors, qu'en est-il de cette intrigue ?
Ma foi, c'est plutôt réussi. L'univers est intrigant et travaillé pour attiser la curiosité du lecteur. Et cette première intrigue dans le royaume magique des Soldati est vraiment bonne, même si elle souffre des mêmes défauts que la romance. Forcément, sur un roman aussi court, on ne peut pas avoir de trame très riche, néanmoins, j'ai pris beaucoup de plaisir dans ma lecture, parce que c'était très bien fait. Un petit suspense mené jusqu'à la fin, quelques passages sexy, d'autres plus drôles, le tout habilement distillé sur toute la longueur.
La seule chose qui pourrait me manquer finalement, c'est un un petit peu plus d'action. Il est question de combat contre des démons, mais il m'a manqué un peu de "mise en pratique".
Sinon, la fin est très bien, à l'image de ce qu'a déjà écrit Charlie Cochet. Une fin complète et ouverte juste ce qu'il faut vers le second tome.



— Un univers qui emporte le lecteur.

— Une romance réussie.

— De très bonnes répliques, beaucoup d'humour.

— Et puis Riley, quelle tête de mule !


Le prince Soldati nous promet une aventure mêlant magie, démons et romance, et c'est très réussi, très divertissant. Je me suis beaucoup attachée à ce premier couple, même si je regrette que ça n'ait pas été plus long...
J'espère retrouver très bientôt Riley, Khalon et tous les autres pour de nouvelles aventures !

Je conseille pour les fans du genre, qui apprécient les romans légers mais efficaces.



Un premier tome immersif et réussi



3 commentaires:

  1. Très belle couverture en tout cas :)

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de le finir, un petit coup de cœur ! J'aurais bien voulu avoir 100 pages de plus ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Je me suis permise de te citer dans mon article :) !)

      Supprimer