Dernières critiques





17 février 2017

Critique #143 : Whitechapel ~ Et si Jack l'Éventreur n'était pas celui que l'on s'imaginait ?


Whitechapel
(Autopsie #1)

KERRI MANISCALCO

Milan, 18 janvier 2017

Amazon / Booknode


1888, quartier Est de Londres. Depuis quelque temps, des meurtres sanglants et horribles touchent les femmes de petite vertu de Whitechapel. Une jeune femme, de bonne famille, en avance sur son temps, enquête au côté de son oncle, médecin légiste.




Je suis tombée sur ce livre tout à fait par hasard, et si la couverture a attiré mon regard au premier coup d’œil, c'est avant tout le résumé et le thème qui m'ont fait craquer.
Et sans regrets. Parce que c'est génial !

Il y a un énorme travail dans le texte pour coller au plus près de l'époque visée, soit la fin du XIXe siècle. L'auteure a une plume soignée et riche, proposant un récit à la première personne et au passé, qui est une pure merveille. Avant d'être happé par les événements, on est d'abord happé par l'ambiance qu'impose la plume de Kerri Maniscalco. Magique, brillant, parfait.

Audrey Rose Wadsworth est une jeune femme de 17 ans, issue d'une très bonne famille, qui n'a pas encore fait son entrée dans la haute société londonienne. Elle est belle, coquette, sait se mettre en valeur et cultive une curiosité et une intelligence peu commune chez les jeunes femmes de son âge. Ce qui la place d'emblée dans la catégorie "Inconvenante" pour son époque. Mais moi, je dirais plutôt : "Un sacré petit bout de femme qui en impose".
Audrey Rose est têtue, extrêmement têtue. Pour le grand bonheur du lecteur. Elle est audacieuse et souhaite plus que tout qu'on arrête de la considérer comme une petite chose fragile, sous prétexte qu'elle est une femme, tout en continuant justement à exprimer sa féminité comme elle se souhaite. Au diable les convenances ! Elle veut juste assister tranquillement à ses cours de médecine légale, vêtue de sa dernière robe fraîchement cousue, et qu'on la laisse étudier en paix !
Difficile de lui résister. Audrey Rose est une héroïne particulièrement attachante, féministe et intuitive, elle a beaucoup de caractère et donne de la profondeur au récit.
Elle vit avec son frère et son père. Deux hommes au caractère plutôt opposé, qui se mettent pourtant en tête de lui dicter sa conduite, à chaque instant.
En douce, Audrey Rose suit les leçons de son oncle, le "médecin légiste" local, et fait très vite la rencontre de son assistant : Thomas Cresswell. Un jeune homme fougueux et intrépide, mais aussi froid, distant, calculateur... Une stature très séduisante dotée d'un esprit vif et ingénieux.
Autant dire qu'entre Audrey Rose et Thomas, ça fait des étincelles dès la première rencontre. Et c'est parfait.
La romance est très bien pensée, dosée comme il se doit dans un récit pour le moins morbide. C'était savoureux, plein de malice et tellement jouissif.
Il y a d'autres personnages secondaires, tous très travaillés je trouve. J'ai vraiment été bluffée par le soin apporté à tous les protagonistes.

Et que dire de cette histoire ?
Jack l'Éventreur, tout le monde connaît. Ce n'est pas facile de reprendre toute cette chronologie, tous ces événements et d'en faire une histoire logique et cohérente, avec des personnages fictifs. Mais ici, c'est particulièrement réussi.
Kerri Maniscalco propose un récit qui contentera ceux qui se passionnent pour cette période précise tout en avançant une histoire originale, pleine de suspense et de tension.
C'est rythmé, il n'y a aucun temps mort. Bien sûr, il est question de meurtres affreux et de médecine légale, mais ces aspects sont amenés avec finesse et réalisme, et j'ai été... impressionnée.
La fin est à la fois un dénouement logique et une ouverture frustrante, mais agréablement frustrante.



— Une revisite très bien construite.

— Une héroïne pertinente et très attachante.

— Une romance qui pétille.

— Des protagonistes masculins bien campés.


Je ne m'attendais pas à avoir un tel coup de cœur pour ce roman. Je suis épatée, éblouie, émerveillée... J'en redemande !
C'est un livre derrière lequel se cache une réflexion approfondie, pour proposer un récit qui se tient, avec des personnages hauts en couleurs, et une intrigue bien ficelée.
Je suis super enthousiaste pour la suite, à tel point que je ne sais pas si j'attendrai la VF, je sauterai peut-être directement sur la VO dès qu'elle sera disponible...

Dans tous les cas, je recommande fortement ce roman. Évidemment, il ne faut pas être trop sensible à tout ce qui touche... les organes, le sang, les corps de manière générale. Sans être spécialement gore, on met tout de même pas mal les mains dans le cambouis.... mais ça en vaut la peine !



Qu'est-ce qu'il y a au-dessus de "parfait" ?



7 commentaires:

  1. Il me fait très envie, surtout avec ta chronique ! :) Mais j'ai peur que ça soit un peu trop gore peut-être ? J'ai un petit cœur du guimauve donc :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement, en dehors d'une entrée en matière et de quelques passages disons... très explicites, c'est plutôt soft. Certes, le roman s'intitule "Autopsie" et ce n'est pas pour rien, mais je n'ai vraiment pas trouvé ça insistant, ni écœurant.
      Mais bon, ça fait aussi partie de l'identité du livre... À voir peut-être avec un extrait ? ;-)

      Supprimer
  2. Je note! Pour une personne qui ne savait pas si elle allait pouvoir chroniquer cette semaine... Tu t'es bien rattrapé ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des vitamines, de la caféine, du sucre, un bon grog... et des brouillons déjà rédigés. Et j'ai failli m'arrêter à un post... mais les autres étaient presque prêts... alors pourquoi pas :-P
      Bon, on fermera les yeux sur les fautes qui m'ont échappé lol

      (Comment ça tu "notes" ? Non, non, tu mets ça dans ta Pile-Urgente-À-Lire-À-Tout-Prix s'il te plaît, non mais !)

      Supprimer
    2. Non non je note, parce que dans ma pile urgente à lire à tout prix il y a déjà la faucheuse et le monstrologue!

      Donne moi tes vitamines! Comment tu fait pour rédiger aussi vite?! Je dois me mettre trop de pressions MDR

      Supprimer
  3. On parle de Jack l'Éventreur ? J'arrive :D !!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai très peu entendu parler de ce livre et j'avoue que je suis intriguée par ton coup de coeur !! Je vais peut-être me pencher dessus finalement :)

    RépondreSupprimer