Dernières critiques





18 mars 2017

Critique #153 : Pivot Point ~ Le choix du cœur ou de la raison


Pivot Point
(À la croisée des chemins #1)

KASIE WEST

MxM Bookmark, 22 février 2017

Merci aux éditions MxM Bookmark pour ce livre

Amazon / Booknode


Connaître les retombées de ses choix ne les rendent pas plus faciles…

La vie d’Addison Coleman se résume à un grand « Et si ? » En tant que Chercheuse, lorsqu’elle est face à un choix, elle peut regarder dans le futur et en voir toutes les issues, ce qui lui permet immanquablement d’éviter les désastres. Du moins, c’était ce qu’elle pensait. Lorsque ses parents la prenne de court en lui annonçant leur divorce, elle peut soit choisir de vivre avec son père, qui veut quitter le Camp paranormal pour vivre parmi les « Norms » soit avec sa mère, qui compte rester dans le monde qu’Addie a toujours connu. La réponse aurait dû être évidente puisqu’elle aime sa vie telle qu’elle est, mais une Recherche six semaines dans le futur lui prouve que ce n’est pas aussi simple.

Dans un de ses futurs potentiels, elle se voit s’adapter à la vie hors du Camp en tant que petite nouvelle du lycée pour Norms où elle fait la rencontre de Trevor, un artiste mignon et sensible qui la comprend. Sur son autre route, elle est poursuivie par le mec le plus sexy de l’école, elle qui n’a jamais souhaité devenir la petite amie du quarterback. Lorsque son père est consulté sur un meurtre perpétué au Camp, elle est entrainée bien malgré elle dans un jeu dangereux qui menace tout ce qui est cher à ses yeux. Chacun de ses futurs étant soutendus d’amour et de pertes, ses options se résument à choisir la réalité qu’elle souhaite embrasser, et l’être cher dont elle ne pourra pas se passer…




Une semaine à braver les microbes, à rester alitée avec ma fidèle tablette, des stocks impressionnants de mouchoirs, de médicaments en tout genre et autres joyeusetés... et pile quand je commence à aller mieux, que mes yeux sont à nouveaux en face des trous et que j'arrive à compter jusqu'à dix sans collapser, j'apprends que MxM Bookmark m'offre l’opportunité de donner mon avis sur l'un de leurs derniers romans : Pivot Point.
Je vous jure, ça m'a fait émerger plus vite que n'importe quel médoc ! hihi !

Le style de l'auteure est frais et très fluide. le récit est majoritairement au présent et à la personne personne, j'adore ce genre de narration donc je suis rentrée très vite dans l'histoire. Je regrette juste quelques passages un peu maladroits, traduction oblige, à mon avis. Je n'ai pas pris le temps de comparer pleinement avec la VO, mais de ce que j'ai pu en voir dans un extrait, le texte d'origine est très "parlé", très familier, et ça se ressent aussi fortement en français.
Par ailleurs, la construction du roman est bien faite, on alterne entre les deux visions du futur d'Addison à chaque chapitre, et ces derniers sont courts et concis de sorte qu'on retient tout sans problème.

Addison est capable de se projeter dans le futur lorsqu'elle est confrontée à un choix qui lui laisse deux opportunités distinctes. Devant le divorce de ses parents, Addie se voit proposer de rester au Camp avec sa mère, parmi les Paranormaux, ou d'aller vivre chez les Norms, à l'Extérieur avec son père. Alors, soucieuse de faire le bon choix, elle se projette dans le futur sur une durée de six semaines, pour voir ce que lui réserve ces deux possibilités...
J'adore Addison, c'est une ado maligne, intuitive, qui a du répondant. Elle n'est pas forcément sympathique dès le début dans la mesure où elle est très conditionnée par sa vie au Camp, mais rapidement, elle devient particulièrement attachante. Addie a un petit grain de folie qui se révèle rafraîchissant, et ce, quel que ce soit le futur dans lequel elle se trouve.
Laila, la meilleure amie d'Addison, peut effacer la mémoire d'une personne, avec beaucoup de précision. Un don que l'adolescente utilise constamment. Certaines des interventions de Laila ne manque pas d'humour, c'est agréable, même si elle n'est pas présente tout le temps.
Durant sa projection, Addie se rapproche considérablement de Duke, un joueur de football plus arrogant qu'il n'est beau, et de Trevor, un geek passionné de comics, qui jouait au football.
La romance qui en découle est vraiment excellente. Et croyez-moi, je suis super exichiante en terme de romance, mais là... c'était magique. Je suis devenue folle, je vais ouvrir un fan club, faire imprimer des t-shirts, des badges, des coussins...
J'ai des papillons dans le ventre rien que d'y penser !

J'aime beaucoup ce genre d'histoire, et j'ai eu le plaisir de découvrir ici un concept divinement bien exploité, du début jusqu'à la fin.
Il y a du suspense à revendre, de savoureuses révélations et des protagonistes bien campés dans une histoire pensée de deux façons mais toujours cohérente.
Chapeau bas. Exécution parfaite à mes yeux. Pas une seule fausse note. Aucune lenteur. Une fois lancé dans le roman, impossible de s'arrêter.
Et la fin... la fin...
Eh bien disons que, si je n'avais pas eu une montagne de critiques à rédiger, je serais en train de lire le tome 2 en anglais.



— Une idée géniale sur une narration parfaite.

— Une héroïne qui porte très bien l'histoire.

— LA ROMANCE.

— LA ROMANCE.

— LA ROMANCE...

* //bug //bug //bug *


Donc, on ne va pas tourner autour du pot cent sept ans.
J'ai vraiment tout aimé dans ce roman, et plus particulièrement la romimi... la romama... la romance !
Le concept est maîtrisé et original. L'action et le suspense sont parfaitement équilibrés, les personnages attachants, ensuite, ce n'est que du plaisir.

Je ne sais plus quoi faire de moi-même là.
Ah oui, des euh... critiques à écrire...



Pour moi, c'est le choix du cœur



1 commentaire:

  1. Hum, un résumé bien alléchant et une chronique qui donne envie ! :)

    RépondreSupprimer