Dernières critiques





23 mars 2017

Critique #159 : Five Minutes Longer ~ Superman entre au FBI


Five Minutes Longer
(HERO #1)

VICTORIA SUE

Dreamspinner Press, 2 décembre 2016
Uniquement disponible en anglais

Amazon / Goodreads


Talon Valdez knew when he transformed into an enhanced human, his life and his dreams were finished. Reviled, mistrusted, and often locked away, the enhanced were viewed as monsters, despised by the public, and never trusted to serve in the military or any law enforcement agency.

Years later he gets a chance to set up a task force of enhanced to serve in the FBI, but with one proviso: each enhanced must partner with a regular human.

Finn Mayer dreamed of joining the FBI from the time he was fourteen and made every possible sacrifice to make it happen, including living with his selfish mother and bullying, homophobic brother and never having a boyfriend. But his undiagnosed dyslexia stopped his aspirations dead in their tracks. His last chance is to partner with Talon, an enhanced with deadly abilities who doesn’t trust regular humans with their secrets and wants Finn to fail.

Four weeks to prove himself to the team. Four weeks for the team to prove itself to the public. And when another group threatens their success—and their lives—four weeks for them to survive.




Je me suis amusée à farfouiller dans la PAL (ou la Wish-list, je ne sais plus ^^) de Charlie Cochet, en quête de nouvelles lectures. Et je suis rapidement tombée sur ce petit livre, qui m'intriguait parce qu'il me faisait justement penser à THIRDS. Alors j'ai tenté, et j'ai vraiment apprécié. De loin, ça paraît semblable à THIRDS, mais heureusement, cette série, ou en tout cas, ce premier tome, possède bien sa propre identité, avec des personnages très différents. J'adhère.

La plume est sympathique, le style léger et fluide, un bon compromis entre descriptions efficaces et dialogues parfois très amusants. On suit le point de vue de Finn, à la troisième personne et au passé.

Finn Mayer n'a qu'un rêve : devenir un agent du FBI. Problème : Il est dyslexique. Qui plus est, ses résultats aux tests physiques ne sont pas particulièrement éblouissants. Alors Finn est dépité. Il le savait, il était naïf de penser y arriver, alors qu'il avait tout sacrifié pour ça... jusqu'à ce qu'un agent lui propose de faire partie d'un mystérieux programme du FBI. En guise de dernière chance, Finn devra faire équipe avec une bande d'humains "Enhanced" (pensez supers pouvoirs façon X-men), qui sont tout sauf enthousiastes à l'idée de devoir fraterniser avec un rejeté des tests standards du FBI.
J'aime beaucoup Finn. C'est un geek amusant, impulsif, trop honnête pour son propre bien avec une petite gaucherie tout à fait adorable. Je suis conquise. Je le trouve génial. More ! More !
Et comme je le disais, les "Enhanced" sont loin d'êtres enthousiastes, à commencer par Talon Valdez, le partenaire de Finn pour une période d'essai de quatre semaines.
Talon a un sale caractère, revêche et renfermé, il a va d'abord pousser Finn à bout avant de réaliser que toute cette histoire n'est peut-être pas une si mauvaise idée que ça...
Talon et les autres "Enhanced" ne veulent pas travailler avec des humains normaux à la base, mais s'ils veulent avoir leur propre équipe et travailler pour le FBI, il va bien falloir qu'ils mettent de l'eau dans leur vin. J'étais un peu sceptique sur les différentes personnalités de cette équipe de surhumains, parce que je trouvais qu'ils étaient assez interchangeables. Mais, pour mon plus grand plaisir, plus on avance dans le roman et plus chacun se distingue dans le groupe, juste assez pour susciter mon intérêt pour la suite.
La romance est très agréable et bien dosée par rapport à l'intrigue principale, même si ce premier tome est un peu court. Mais justement, pour un début de série, c'est très bien. Ni trop, no trop peu. Je suis vraiment emballée pour la suite.

Le roman repose essentiellement sur le gouffre d'incompréhension qui existe entre humains normaux et "Enhanced". Enfin, incompréhension... je devrais plutôt dire méfiance, voire haine. Donc ici, Finn et l'équipe de Talon ont beaucoup à prouver, ils doivent démontrer que les uns et les autres ont tout à gagner à travailler ensemble, avec une première mission... qui va s'avérer désastrophique.
La première moitié du roman prend son temps, pour présenter l'univers, brièvement les personnages, parce que c'est quand même centré autour de Finn, et la problématique principale de l'histoire. L'action pure et dure apparaît un peu plus tard, mais on reste encore dans un rythme tranquille. Un peu d'humour, quelques petites révélations, un vilain qui sait appuyer là où sa fait mal...
Ça se lit tout seul, c'est très divertissant et la fin marque très bien le commencement de la série. J'en redemande !



— Un concept déjà vu mais bien pensé.

— Des personnages attachants.

— La romance.


En conclusion, si Five Minutes Longer peut éventuellement faire penser à THIRDS, il s'en éloigne très vite pour proposer une histoire originale, avec un casting varié et attachant, une romance addictive et plus globalement, un concept très intéressant pour commencer...
Je garde cela dit une petite réserve par rapport au rythme du roman. Il y avait beaucoup de choses à présenter dans ce premier tome, alors je n'en tiens pas plus rigueur que ça, mais j'attends un peu plus d'action dans les autres tomes maintenant.

Je suis très curieuse pour la suite, et j'ai bien envie de recommander cette lecture. Pour ceux qui connaissent Charlie Cochet, ça devrait le faire sans problème. Sinon, pour les amateurs de MM avec FBI, unité d'élite, supers pouvoirs...



Dommage que le tome 2 ne soit pas dispo... je me serais jetée dessus !



2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je m'en doutais ! Je sais que tu as aimé THIRDS, et je pense que celui-là va te plaire aussi ;)

      Supprimer