Dernières critiques





30 mars 2017

Critique #162 : The Frozen Witch #1 ~ Elle a fâché un dieu


The Frozen Witch #1

ODETTE C. BELL

Auto-édité, 6 septembre 2016
Uniquement disponible en anglais

Amazon / Goodreads


She’s in trouble – of the mythic kind.

When Lilly White finds a strange box, it changes her life. It ignites the ice that has always lain dormant in her heart. Oh, and it brings her to the attention of him.

And who is he ? The god of revenge. He drags her into his world. A world of magic, of crime, of retribution. She’ll never escape him. And soon she’ll realize she doesn’t want to…




Encore une petite trouvaille qui était en promo sur Amazon, je découvre pas mal de petits bouquins très sympas de cette manière. Et le premier tome de The Frozen Witch en fait partie. Ce n'est pas un roman extraordinaire, mais pour un premier tome, je trouve qu'il est vraiment pas mal du tout.

The Frozen Witch nous raconte l'histoire de Lilly White, dans un texte au passé et majoritairement à la première personne. De temps en temps, on change de point de vue et on passe à une narration à la troisième personne.
Le style est plutôt classique, mais agréable à lire. Ni trop lourd, ni trop léger.

Lilly est une jeune femme fauchée comme les blés, avec un passé de délinquante juvénile. Rien de très grave, mais ça lui a valu d'être rejetée pour l'héritage familial, et de fait, elle vit seule, dans un appartement miteux, ne mange pas toujours à sa faim et cumule les jobs à mi-temps. Bon, il faut dire qu'elle aime se placer en victime et qu'elle n'y met pas vraiment du sien pour entretenir un semblant de relation avec Maman et Grand-Maman (celle qui a le pognon). Ce n'est pas pour autant un personnage Calimero, elle a vaguement conscience qu'elle a foiré à un certain moment mais se contente de bosser quatre fois plus que les autres, pour une misère.
Lilly est plutôt attachante, même si elle est très butée de prime abord. Elle refuse systématiquement d'accepter ses torts, et se réfugie dans une attitude de déni. Ça passe rapidement, le roman n'est pas très long, et après elle devient plus intéressante. J'ai fini par m'attacher à elle vers la fin, mieux vaut tard que jamais, mais du coup, j'ai vraiment envie de savoir ce qui va lui arriver après ce premier tome.
Dans sa grande malchance, Lilly croise la route de Vali, le dieu nordique de la vengeance, en la personne de Franklin Saunders. Un puissant homme d'affaires, couverture idéale pour Vali.
J'aime bien Vali, et plus particulièrement le fait qu'il doive cohabiter avec Franklin, dans le corps de ce dernier. Comme ça, on dirait qu'il est schizo, mais en fait, c'est vraiment bien fait, ça ne part pas dans tous les sens dans le récit, et encore une fois, j'ai hâte de voir ce que ça va donner dans la suite. Franklin a l'air d'avoir un passif lourd, et ça m'intrigue.
Les autres personnages ne sont pas super intéressants. Originaux, mais on reste en surface et je me réserve un jugement plus approfondi pour le prochain tome.
Un petit mot sur la romance, qui est... absente. Clairement. C'est pas gênant dans la mesure où Lilly tombe de si haut, qu'elle a autre chose à faire dans l'immédiat, mais il y a quand même des petites miettes.

L'idée de départ est plutôt simple : Lilly se voit contrainte de signer un contrat avec Vali pour racheter ses péchés. Elle va alors travailler pour Vali en tant que Détective. Oui, oui. Son boulot consiste à aller chercher les cibles principales de Vali, et à les ramener, par la force si nécessaire, devant Vali pour qu'ils rendent compte de leurs crimes, quels qu'ils soient. Ce qui va d'ailleurs soulever de nombreuses questions sur les véritables capacités de la jeune femme.
Au final, j'aime bien. Je trouve ça original et j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cet univers.
L'histoire est bien rythmée, même si c'est parfois un peu dur de composer avec le caractère revêche de Lilly, mais c'est suffisamment intéressant que je continue à lire. La fin ne contient pas spécialement de cliffhanger mais elle ouvre gentiment sur le tome 2.



— L'univers, la mythologie.

— Franklin/Vali.

— L'intrigue de ce premier tome.


Je suis pour le moment très optimiste concernant cette série. Je trouve que l'auteure a pris soin de bien planter les bases de son univers, les personnages sont intrigants, surtout celui de Vali, et l'héroïne porte bien l'histoire. Avec une romance plus prononcée, ç'aurait été parfait. Mais déjà, en l'état, c'est pas mal du tout.
Je suis très enthousiaste pour la suite, et curieuse de voir ce qui attends Lilly.



Il ne manque qu'une chose pour que ce soit parfait



1 commentaire:

  1. La couverture est absolument magnifique ! Et ce genre d'histoire pourrait me plaire :)

    RépondreSupprimer