Dernières critiques





20 avril 2017

Critique #170 : Le voleur de foudre ~ Sa première quête !


Le voleur de foudre
(Percy Jackson #1)

RICK RIORDAN

Albin Michel, 3 juillet 2013

Amazon / Booknode


Être un demi-dieu, ça peut être mortel...

Attaqué par sa prof de maths qui est en fait un monstre mythologique, injustement renvoyé de son collège et poursuivi par un minotaure enragé, Percy Jackson se retrouve en plus accusé d'avoir dérobé l'éclair de Zeus !
Pour rester en vie, s'innocenter et découvrir l'identité du dieu qui l'a engendré, il devra accomplir sa quête au prix de mille dangers.




Je lis enfin les aventures de Percy Jackson. J’en ai tellement entendu parler, surtout récemment, par une certaine personne têtue qui se reconnaîtra n’est-ce pas, mais bon, elle a bien fait, parce que j’ai dévoré ce premier tome !

Le voleur de foudre, c’est d’abord un texte au passé, à la première personne, avec toute la verve dont est capable Percy. Il y a beaucoup d’humour, c’est super fluide et agréable à lire.

Percy est un jeune adolescent particulièrement turbulent. Toujours le nez fourré dans les ennuis, jamais dans les bonnes grâces de ses professeurs, et toujours à se faire éjecter de telle ou telle école. Le collège ne fait pas exception, puisqu’il finit aussi par se faire virer… Mais bientôt, la vie déjà mouvementée de Percy va prendre un nouveau tournant lorsqu’il découvre qu’il est le fils d’un des dieux de l’Olympe, rien que ça ! En plus d’être accusé d’un vol odieux..
C’est difficile de résister à Percy, de par son humour, son ingéniosité, ses grands moments de solitude et son courage indéfectible. Il est toujours accompagné par Groover, son meilleur ami qui est en fait un Satyre, grosso modo, moitié humain, moitié bouc, et 100 % maladroit. Mais drôle et super attachant.
À la Colonie des Sang-Mêlé, Percy va rencontrer bien d’autres enfants de dieux. Certains avec qui il lui sera plus facile de lier des amitiés.
J’aime beaucoup la diversité des personnages, en rapport avec le dieu qui les concerne. C’est très bien fait, on s’approprie rapidement les différents protagonistes même si pour ce premier livre, on passe beaucoup de temps avec seulement quelques uns d’entre eux.

L’intrigue est assez simple : le fameux Éclair de Zeus a été dérobé, et Percy est presque immédiatement accusé, mais il a une chance de s’innocenter, grâce à une quête, et de partir à la recherche du bien volé avec l’aide de ses amis.
À partir de là, j’ai envie de dire, vous vous installez confortablement avec une boisson chaude, ou froide (les lecteurs ne boivent pas que du thé bon sang !) et vous vous laissez guider par Percy. C’est dépaysant à souhait, bourré de références, bien rythmé, tout pour passer un super moment.
Et à la fin, vous vous dîtes, comme je me suis dit : “Où est le deuxième tooooooome ???”



— La narration au poil.

— Percy.

— La richesse de l’univers et des personnages.

— Le récit dynamique.


J’ai passé un super moment avec Percy, il y a dans ce premier tome de très bonnes idées, très bien présentées. C’est immersif au possible et ça donne irrémédiablement envie de continuer l’aventure.
J’ai attendu tout ce temps pour découvrir cette série, mais du coup, ce n’est pas plus mal, parce que tous les tomes sont disponibles, et y’a plus qu’à !



Un héros culte



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire