Dernières critiques





4 juin 2017

Critique #185 : Enemy of My Enemy ~ La menace qui vient de l'intérieur


Enemy of My Enemy
(The Executive Office #2)

TAL BAUER

NineStar Press, 24 octobre 2016
Uniquement disponible en anglais

Amazon / Goodreads


An affair that stunned the world.
Two men, committed to their impossible love.
One general, determined to destroy them both.

President Jack Spiers and former Secret Service Agent Ethan Reichenbach throw caution to the wind, committing themselves publicly as the first out male lovers and partners to occupy the White House. Jack moves Ethan into the Residence, but as Ethan settles into his new role as first gentleman of the United States, not everyone is thrilled with their choices. When it seems like the world turns against them, Jack and Ethan must turn to each other, finding the strength together to press on.

In the chaos, Jack's relationship with the Russian president, Sergey Puchkov, grows closer, and the two nations find themselves working almost as allies. But President Puchkov has secrets of his own, secrets that could rip everything apart. And Ethan steps back into the action with Lieutenant Adam Cooper, taking charge of a covert kill team tasked with hunting down General Madigan once and for all.

But Madigan is elusive, and his dangerous reach is long. He strikes at Jack and Ethan from the shadowy corners of the globe, unraveling their entire world. As the mad general draws new allies together, he is single-minded in his quest to destroy the only two men who ever beat him.

He will stop at nothing until Jack and Ethan are shattered men, worlds apart, and struggling to get back to one another.

And after that, Madigan's true revenge begins...




J’ai parlé il y a quelques temps du premier tome de cette série qui m’avait fait très forte impression, et j’ai rapidement craqué sur la suite. Sans regret : encore plus d’action et de rebondissements, pour une histoire riche et dense.

On retrouve donc nos deux héros après la tentative d’attentat terroriste à la Maison Blanche, Ethan devient officiellement le First Gentleman, les soutiens politiques de Jack le défient et Madigan est toujours dans la nature, à préparer un autre coup fourré… et pas des moindres !

J’adore le rôle d’Ethan dans cette suite. Enfin, les rôles.
Il y a d’abord le partenaire de Jack, celui qui est là pour le soutenir dans les moments durs, et ce tome en regorge. Puis il y a le soldat, celui qui continue de tout faire pour protéger son pays et son président. Et justement, ce n’est plus seulement Jack qui est visé désormais, mais toute la nation, si ce n’est plus…
Dans le premier livre, ma préférence allait clairement vers Jack, que je trouvais totalement irrésistible. Du charisme, une belle gueule, des convictions et un humour rafraîchissant… notre POTUS conserve toutes ses qualités mais il va clairement avoir du mal à gérer certaines situations que je n’ai vraiment pas vu venir.
Ici, j’ai basculé vers Ethan, que j’ai trouvé incroyable. Ce n’est pourtant pas le personnage qui a le plus évolué finalement, mais j’aime beaucoup sa force de caractère et son tempérament buté, qui vont le sauver de plus d’une situation. Par ailleurs, l’histoire n’est pas tendre avec notre couple, et je pense que le lecteur est naturellement poussé vers Ethan.
Cela dit, ces derniers ne sont pas les seuls à être mis en avant. J’ai particulièrement apprécié la présence plus marquée d’Adam, le Marines qui se cherche, et de Faisal, ce prince Saoudien dont la position m’avait paru très obscure dans le premier tome. Pour le coup, c’est beaucoup plus explicite dans cette suite, et je trouve que ce sont deux personnages secondaires très intéressants, tant pour l’histoire que pour le message qu’ils portent. On pourrait dire que c’est un excès de naïveté, mais je préfère voir ça comme une bonne grosse dose d’optimisme.
Et je n’ai même pas abordé le cas du président russe… mais si je le fais, j’en finis plus ! Ah ah !
Donc je vais terminer sur Elizabeth Wall, la nouvelle vice-présidente. J’avais espéré voir en elle une présence féminine qui viendrait équilibrer un peu cet univers fortement masculin, mais je dois dire que sa personnalité est tout à fait neutre. Une gentille fifille, dévouée et loyale. Merveilleux… suivant ???

Bon, c’est le moment de rentrer dans le vif du sujet et d’aborder l’intrigue de ce second tome. Pour faire (très très) court : excellent.
En détails : on fait encore le tour du globe, on affronte un méchant épique, des expériences tordues et des chefs d’État qui veulent tous leur part du gâteau. C’est mieux rythmé que le premier tome, sans dénigrer le fond de l’histoire. La romance conserve une part importante tout en étant en filigrane. Quoi, j’ai dit “la romance” ? Je voulais dire “les romances”… *sifflote*
Pour couronner le tout, le livre est encore une fois très documenté et travaillé, de sorte qu’on est happés dès les premières pages tant c’est immersif.
Et à la fin, c’est le CHAOOOOOS !
Je veux dire : vite la suite !



— Tout ce que fait Ethan.

— Adam & Faisal.

— L’intrigue, l’action, la profondeur de l’histoire.


Plus j’avance dans cette série et plus je m’émerveille.
Ce deuxième tome offre très précisément ce qu’on pourrait attendre d’un deuxième tome, en dix fois mieux. De nouveaux personnages quand les premiers sont approfondis, des situations inédites dans une toile d’arrière-plan complexe et terrifiante, et toujours ce message fort qu’on aimerait voir plus souvent. Tome suivant ! Vite !

À quand une petite traduction française, là ?



Haletant, épique, parfait.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire