Dernières critiques





15 juin 2017

Critique #190 : Enemy Within ~ Rendez-vous en Sybérie


Enemy Within
(The Executive Office #3)

TAL BAUER

Auto-publié, 27 mars 2017
Uniquement disponible en anglais

Amazon / Goodreads


The White House, infiltrated.
The president, running for his life.
A traitorous general, intent on burning the world to the ground.


When everything falls apart, who do you trust?

President Jack Spiers fled Washington DC on the heels of a devastating attack on CIA headquarters, masterminded by one of America’s own, former General Porter Madigan. While the world believes Jack was killed in the bombing, he embarks on a wild infiltration mission, smuggling himself into occupied Russia to rescue the love of his life: former Secret Service Agent and First Gentleman Ethan Reichenbach.

Reunited, Jack, Ethan, and deposed Russian president Sergey Puchkov, along with President Elizabeth Wall—the only person left in Washington DC who Jack trusts—must work together. They piece together a desperate plan, hunting Madigan to the ends of the earth and the bitter frigidity of the Arctic, where Madigan’s world-shattering doomsday plan comes together.

Outnumbered, outmaneuvered, and outgunned, Jack, Ethan, Sergey, and the rest of the team struggle to put a stop to Madigan and his army. In the desolate extremes of the Arctic, their resolve, their strength, and even their love is tested, pushed to the absolute limits as choices must be made: choices that pit the fate of the world against the love in their hearts, and the loves of their life.

As the world crumbles around them, Jack and Ethan find themselves waging a war on two fronts—against an enemy they can see, and another, hiding within their ranks.

Who can be trusted when the enemy is within you?




Je suis littéralement tombée sous le charme de la plume de Tal Bauer, en plus de ses personnages et de son imagination. Le tome 2 de The Executive Office m’a mise sur les nerfs, il va de soi que j’ai sauté sur la suite comme une lionne affamée sauterait sur une morceau de barbaque frais.
Je ne sais pas d’où lui vient ce talent et cette intuition, mais l’auteur a fait un perfect sur toute cette trilogie.

On reprend l’aventure alors que Jack a retrouvé Ethan, les deux sont en route avec Scott, Sergey et ses hommes, vers le bastion où se terre Madigan. Mais bien sûr, rien ne va se passer comme prévu...

Que dire de l’évolution de nos deux héros ? Sans spoiler bien évidemment. C’est pratiquement mission impossible !
Pour ce troisième tome, c’est principalement Jack qui mène la danse. Fini le bureaucrate moderne et optimiste, en avance sur son temps mais coincé derrière un bureau, et bonjour le soldat, l’homme qui prends les armes pour défendre sa patrie et celui qu’il aime. L’homme qui n’a pas peur d’aller affronter son ennemi en personne.
C’est une toute autre facette de Jack qui nous est montrée ici et c’est absolument très beaucoup génialement excellent. Ce n’est pas une transformation incohérente mais plutôt l’évolution logique après toutes les épreuves qu’il a traversées avec Ethan. Comme d’habitude avec Tal Bauer, c’est maîtrisé et d’une justesse bluffante.
Quant à Ethan, même si j’ai trouvé qu’il était un peu plus en retrait, il est tout même à l’origine de plusieurs scènes épiques, voire d’anthologie. Il va subir plus qu’il n’agit et c’est Jack qui va devoir le secourir. L’alchimie parfaite de ses deux personnages laisse rêveur, en plus d’être très bien décrite sur le papier. Fatalement la romance est une pure merveille, justement dosée, très réaliste et crédible. À l’image des deux premiers tomes.
Je n’oublie pas bien sûr Sergey, dont l’ouverture d’esprit m’a surprise. En voilà un qui s’est joyeusement fait contaminé par l’optimisme “Jack Spiers” et qui commence à croire en des jours meilleurs pour son pays.
Et puis il y a Adam, qui bataille toujours entre ce qu’il se sent obligé de faire et ce qu’il aimerait faire. C’est un personnage qui peut se montrer très spirituel, et c’est clairement ce qui va l’aider.

Je vais être brève sur l’intrigue, parce que c’est le grand point fort de ce roman et que je n’aimerais pas gâcher la fête. Ce troisième tome regorge d’action et d’aventure, on laisse un peu les intrigues purement politiques de côté pour être projeté dans une chasse à l’homme sur le terrain. Encore une fois, c’est l’aspect thriller qui prend le dessus sur l’histoire, pour nous offrir un récit jouissif et haletant. La romance vient après. La politique internationale est très présente et on rencontre même très souvent du vocabulaire en russe ou en arabe. L’immersion est parfaite pour clôturer cet arc.
Et la fin…
Motus et bouche cousue.



— Jack.

— La richesse de l’intrigue.

— Le rythme, le côté haletant.

— La fin.


Voilà une conclusion parfaite, sur tous les plans.
En refermant ce livre, je n’ai qu’une envie, c’est de tout reprendre depuis le début pour passer un peu plus de temps avec Ethan & Jack, parce que je doute qu’il y ai d’autres tomes avec eux en personnages principaux. L’auteur s’est prononcé pour des spin-offs, cela dit, et j’aimerais bien en avoir plus avec Sergey & Sasha, ou encore Adam & Faisal.

Cette trilogie est incroyable, sans fausse note, du début jusqu’à la fin. Je la conseille fortement pour tous les amateurs de romance MM avec derrière un contexte moderne, riche, dense, politique, j’en passe et des meilleurs.



Conclusion épique pour trilogie épique



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire