Dernières critiques





23 juillet 2017

Critique #200 : Grandeur et décadence ~ Mensonge et connivence


Grandeur et décadence
(THIRDS #4)

CHARLIE COCHET

Dreamspinner Press, 28 mars 2017
Lu en VO

Amazon / Booknode


Sloane Brodie, chef d’équipe du THIRDS, est gravement blessé après une attaque de la Coalition et l’Agent Dexter J. Daley jure de faire payer Beck Hogan pour ce qu’il a fait. Mais les plans de vengeance de Dex tournent court. Avec Ash en arrêt, récupérant toujours de ses propres blessures, Sloane à l’hôpital, et Destructive Delta dans la ligne de mire de la Coalition, le Lieutenant Sparks ne veut prendre aucun risque. L’affaire est retirée des mains de l’équipe de Dex, l’enquête étant confiée au chef d’équipe Sebastian Hobbs. Dex refuse d’être mis à l’écart alors qu’une autre équipe se lance après Hogan, et il décide de mettre ses anciens talents d’inspecteur des FPH à l’œuvre pour trouver Hogan avant Theta Destructive, quel qu’en soit le prix.
Avec un rétablissement long et douloureux qui l’attend, Sloane n’a vraiment pas besoin d’un partenaire qui ratisse la ville, surtout quand les mensonges – même s’ils sont bien intentionnés – commencent à s’accumuler rapidement et prendre des proportions démesurées. Le désir de vengeance ne lui est que trop familier, mais certaines choses sont plus importantes, comme l’homme qui a promis de se tenir à ses côtés. Alors que Dex s’aventure sur un chemin obscur, c’est à Sloane de lui montrer ce qui est en jeu, et finalement mettre un nom sur ce qui sommeille dans son cœur.




LE tome qui rend dingue. LE tome qui fait la roulette russe émotionnelle. LE tome pour lequel j’ai tout plaqué afin de le lire le plus vite possible. LE meilleur tome. Jusque-là, hé hé.

On se remet un peu dans le contexte. Sloane s’est pris l’explosion d’une voiture en pleine face à cause des embrouilles d’Ash, Dex manque de se faire tirer dessus en essayant de l’atteindre et Ash le retient in extremis. Quand on termine un tome par ce genre d’évènements, forcément on est un peu tendu en commençant le suivant.

Ah, Dex, Dex, Dex…
Ce cher Dex, complètement dépassé par les événements ici, et qui se retranche dans ses vieux vices. Comme c’est agréable de le voir ainsi, Destructive Delta sur le banc de touche, Dex change de casquette et prend l’initiative, au détriment de son équipe, de son couple, de l’enquête… bref, un joyeux foutoir qui permet dans la foulée de mettre les points sur les i concernant de nombreux personnages.
J’ai a-do-ré Sloane dans ce tome, il n’est pas le plus présent, par rapport à Ash ou Cael, mais j’aime beaucoup la position qu’il adopte et les résolutions qui vont avec.
Ash se remet également en question et ça bouge enfin sérieusement avec Cael. Au final, tout ce que Dex arrive à faire c’est à mettre un coup de pied dans la fourmilière pour faire bouger tout ce beau monde. Et je ne parle même pas d’Ethan et Calvin ! Et cette scène complètement dingue, pauvre Dex. ZZ Top ruiné !
Tout ça pour dire que c’est un tome important dans l’évolution des personnages et de leurs relations, et qu’ils nous offrent tous de savoureux moments. Inoubliables...

L’intrigue reste simpliste mais efficace. Comme toujours.
Dans la continuité des tomes précédents, Dex nous emmène avec lui pour une courte enquête, mais riche en rebondissements, et c’est peu dire. Si je regrette parfois le manque de profondeur vis à vis du contexte Pro-therians/Pro-humains, je suis néanmoins conquise par la diversité et le charme des personnages de Charlie Cochet, et de la manière dont elle joue avec la personnalités des uns et des autres.



— Sloane & Ash.

— Toujours aussi bien rythmé.

— Quelques scènes cultes.


Donc un très bon tome à lire de toute urgence !
Pour découvrir une autre facette de Dex, d’Ash, de Sloane… enfin bref, pour se faire plaisir. Vivement la suite !



Dex at the top



1 commentaire:

  1. Cette série est tellement excellente <3 ! Je piaffe d'impatience pour le tome 5 en français, VIIIITE !!

    RépondreSupprimer